Une semaine pour dépister la DMLA

Comme chaque année, les ophtalmologistes invitent le plus grand nombre à venir à leur rencontre pour en savoir plus sur la dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA) et se faire dépister.

Une semaine pour dépister la DMLA
© lightpoet - Fotolia

Du lundi 25 juin au samedi 30 juin, partout en France, de nombreux ophtalmologistes libéraux et hospitaliers participeront à cette opération. Un examen est réalisé et permet de détecter les signes précurseurs de la maladie.

La DMLA est une pathologie qui débute souvent après 50 ans et est évolutive. Son incidence augmente avec l'âge : de 1 % avant 65 ans à près de 30 % au-delà de 80 ans. Elle se caractérise par un vieillissement trop rapide de la macula, située au centre de la rétine, ce qui entraîne une diminution, voire une disparition de la vision centrale. Quelques symptômes doivent inciter à consulter, en particulier : une baisse de vision, la déformation des lignes droites, l'apparition d'une tâche sombre centrale. 

S'il n'existe pas pour le moment de traitement curatif, la DMLA peut cependant voir sa progression stabilisée ou ralentie grâce à des moyens d'actions thérapeutiques ou préventifs. Ces moyens sont d'autant plus efficaces qu'ils sont mis en place avant que les cellules visuelles ne soient détruites et la vision réduite de façon irréversible.

 Pour connaître la liste des médecins participants, consultez le site internet Journees-dmla.fr ou composez le numéro vert 0 800 00 24 26.

Une semaine pour dépister la DMLA
Une semaine pour dépister la DMLA

Du lundi 25 juin au samedi 30 juin, partout en France, de nombreux ophtalmologistes libéraux et hospitaliers participeront à cette opération. Un examen est réalisé et permet de détecter les signes précurseurs de la maladie. La DMLA est une...