L'aspartame, innocenté par les autorités de santé européennes

L'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA) affirme que l'aspartame est sans risque pour la santé.

L'aspartame, innocenté par les autorités de santé européennes
© JPC-PROD - Fotolia.com

Bonne nouvelle pour les amateurs de sucrettes. L'aspartame, un édulcorant artificiel également utilisé dans de nombreuses boissons et produits de consommation "light" ne présente aucun risque pour la santé aux taux où il est actuellement autorisé de le consommer, soit 40 mg par kg de poids corporel. Cet avis de l'EFSA vient donc infirmer les récentes études qui établissaient un lien entre aspartame et problèmes de santé (cancers, naissances prématurées...). Les experts, qui ont pris en compte toutes les informations disponibles, menées tant chez l'homme que chez l'animal, ont exclu tout dommage génétique et tout risque de cancer. Ils ont également conclu que l'aspartame n'entraînait pas de dommage pour le cerveau et le système nerveux et qu'il n'affectait pas le comportement ou le fonctionnement cognitif chez les enfants et les adultes. L'Autorité de santé européenne reconnaît cependant que la phénylalanine, un des composants de l'aspartame, constitue un risque pour les personnes souffrant de phénylcétonurie, une maladie héréditaire dépistée dès la naissance

Source : EFSA, 10 décembre.

L'aspartame, innocenté par les autorités de santé européennes
L'aspartame, innocenté par les autorités de santé européennes

Bonne nouvelle pour les amateurs de sucrettes . L'aspartame, un édulcorant artificiel également utilisé dans de nombreuses boissons et produits de consommation "light" ne présente aucun risque pour la santé aux taux où il est actuellement autorisé...