Une trentaine de produits amaigrissants interdits

L'agence du médicament vient d'interdire l'utilisation de 3 plantes et de 26 molécules dans les préparations amaigrissantes réalisées par le pharmacien.

Une trentaine de produits amaigrissants interdits
© Piotr Marcinski - Fotolia

Alors que le procès du Mediator s'ouvre aujourd'hui, l'ANSM (anciennement Afssaps), a rendu une nouvelle décision en matière de réglementation des médicaments détournés pour leur effet amaigrissant. Une enquête menée par l'agence en 2006 et 2007 a montré que pas moins d'un tiers des préparations magistrales (élaborées par le pharmacien) était prescrites dans le but de faire maigrir le patient.

Si aucune substance interdite par la loi n'a été retrouvée, ces formules associaient souvent des médicaments dont l'autorisation de mise sur le marché (AMM) ne concernait pas la perte de poids. Des molécules dont les effets sont étroitement surveillés par les autorités sont également en cause. Désormais, ces substances ne pourront plus être utilisées dans ces formules "maison" lorsqu'elles ont pour but l'amaigrissement. Elles restent autorisées pour les préparations magistrales dans d'autres cas précis.

Parmi les substances actives désormais interdites, on trouve entre autres le clonazépam et le diazépam (anxiolytiques de la classe de benzodiazépines), l'orlistat (molécule du médicament Alli), la metformine (antidiabétique) ou encore le clenbutérol (anabolisant à usage vétérinaire).

 Pour voir la liste complète des plantes et substances interdites, voir le site de l'ANSM.

Une trentaine de produits amaigrissants interdits
Une trentaine de produits amaigrissants interdits

Alors que le procès du Mediator s'ouvre aujourd'hui, l'ANSM (anciennement Afssaps), a rendu une nouvelle décision en matière de réglementation des médicaments détournés pour leur effet amaigrissant. Une enquête menée par l'agence en...