Les femmes posséderaient un gène du bonheur

Des chercheurs ont découvert un gène qui semble relié au bonheur chez les femmes, un effet qui n'est pas retrouvé chez les hommes.

Les femmes posséderaient un gène du bonheur
© 06 Ariwasabi - Fotolia

Il s'appelle MAOA, pour monoamine oxydase A. Mesdames, ce gène possède un allèle particulier qui vous rendrait heureuses, alors qu'il est plutôt associé à l'agressivité chez l'homme. On doit cette découverte à des chercheurs américains de l'University of South Florida, qui ont analysé les gènes de 345 hommes et femmes et leur ont fait remplir un questionnaire sur leurs sentiments. Ils se sont aperçus que les femmes qui possédaient un allèle particulier du gène MAOA se disaient assez heureuses, et que celles qui possédaient deux exemplaires de cet allèle se déclaraient encore plus heureuses.

Les scientifiques expliquent ce lien par le fait que le gène MAOA régule l'activité d'une enzyme qui libère plus ou moins de sérotonine, de dopamine et d'autres neurotransmetteurs associés au bien-être et habituellement ciblés par les médicaments antidépresseurs. Chez les hommes, la présence de grande quantité de testostérone (hormone masculine) bloquerait ce mécanisme.

Le bonheur ne pourra toutefois jamais être expliqué à 100 % par l'ADN car il s'agit d'un sentiment subjectif, qui peut être influencé par l'histoire et l'environnement de la personne.  

Source : University of South Florida

Les femmes posséderaient un gène du bonheur
Les femmes posséderaient un gène du bonheur

Il s'appelle MAOA, pour monoamine oxydase A. Mesdames, ce gène possède un allèle particulier qui vous rendrait heureuses , alors qu'il est plutôt associé à l'agressivité chez l'homme. On doit cette découverte à des chercheurs...