Un décès dû à la légionellose à Toulouse

L'une des sept personnes victimes de légionellose à Toulouse entre mi-avril et début juin est décédée des suites de la maladie. Les six autres malades connaissent une évolution favorable. La DDASS de Haute-Garonne souligne que la victime qui a succombé à la légionellose était immunodéprimée, son organisme n'était donc pas suffisamment fort pour lutter contre la bactérie. La contamination se fait généralement via les réseaux d'eau chaude sanitaire ou les systèmes de climatisation. Dans le cas présent, aucun lien n'a pu être établi entre les sept victimes, hormis le fait que toutes vivent ou travaillent à Toulouse. La préfecture a incité les établissements de santé à signaler au plus vite tout éventuel nouveau cas de légionellose. Elle a également demandé aux propriétaires de tours aéroréfrigérantes de vérifier leurs installations.

Un décès dû à la légionellose à Toulouse
Un décès dû à la légionellose à Toulouse

L'une des sept personnes victimes de légionellose à Toulouse entre mi-avril et début juin est décédée des suites de la maladie. Les six autres malades connaissent une évolution favorable. La DDASS de Haute-Garonne souligne que la victime qui a...