L'analyse biologique indispensable au diagnostic

Le dosage de la TSH pour la thyroïde © 123RF-Teerapat Seedafong

Dans 5 % des cas de dérèglements thyroïdiens, il existe des signes spécifiques. "La clinique elle-même ne suffit donc pas pour faire un diagnostic de dérèglements thyroïdiens. L'examen clinique est indispensable. On ne peut pas confondre une hypothyroïdie et une hyperthyroïdie quand on examine un patient. La confirmation biologique est ensuite indispensable" argue le Dr Pierre Nys.

On mesure quoi ? Le taux de TSH dans un premier temps. Lorsque la TSH est élevée, on est en présence probable d'une hypothyroïdie. Quand elle est trop basse, d'une hyperthyroïdie. Le dosage de l'hormone T4 peut ensuite être prescrit.