Poumon, pancréas : des cancers qui augmentent chez les femmes

Plus d'un million de personnes devraient mourir d'un cancer en Europe en 2019, selon les prévisions de chercheurs publiées dans la revue "Annals of Oncology". L'épidémie de cancer du poumon se poursuit chez la femme, le cancer du pancréas tue aussi de plus en plus.

Poumon, pancréas : des cancers qui augmentent chez les femmes
© 123RF-akz

Le chiffre du jour. En Europe, cette année, 1 410 000 personnes devraient mourir d'un cancer selon les prévisions de chercheurs dans la revue Annals of Oncology. Davantage d'hommes (131 décès pour 100 000) que de femmes (83 pour 100 000). Au global, c'est plus que les années précédentes mais la population vieillit et s'accroît. En pourcentage, le taux de mortalité par cancer devrait baisser en 2019 (-6% chez les hommes et -4% chez les femmes).

"La tendance favorable plus marquée chez les hommes reflète probablement les changements différents dans les habitudes de tabagisme au fil des générations des deux sexes, indiquent les chercheurs. Dans la plupart des pays européens (sauf le Royaume-Uni et le Danemark), le tabagisme est devenu fréquent chez les femmes dans les années 1970, c'est-à-dire chez les générations nées dans les années 1950 et 1960." Résultat : "Une épidémie de cancer du poumon se développe actuellement" avec des tendances 2019 encore plus mauvaises que les précédentes. Chez la femme, le taux de mortalité par cancer du poumon devrait augmenter de 4,4%, et représenter près de 15% des décès par cancer. Celui du pancréas aussi "a encore augmenté" avec une prévision à +1,6% en 2019 pour représenter 5,6% des décès par cancer chez la femme.

Un taux de mortalité en baisse de 10% pour le cancer du sein en France

A l'inverse, d'autres cancers comme celui de l'estomac, des ovaires, de l'utérus ou du sein voient leur taux de mortalité baisser cette année. Si le cancer du sein reste la deuxième cause de décès par cancer chez les femmes, son taux de mortalité devrait diminuer de 8,7% en Europe, 10% en France."Les chutes sont les plus importantes chez les femmes âgées de 50 à 69 ans (−16,4%), c'est-à-dire le groupe d'âge couvert par le dépistage, mais également observées entre 20 et 49 ans (−13,8%), alors qu'elles étaient plus modestes entre 70 et 79 ans (−6,1%)" précisent les chercheurs. Avant d'indiquer que "plus de 5 millions de décès par cancer ont été évités dans l'Union européenne sur la période 1989-2019. Parmi ceux-ci, 440 000 étaient des décès par cancer du sein".

Le cancer du pancréas est agressif : une douleur persistante vers l'estomac et le dos, une jaunisse, des démangeaisons et des troubles de la digestion sévères sont des signes à ne pas négliger.

Poumon, pancréas : des cancers qui augmentent chez les femmes
Poumon, pancréas : des cancers qui augmentent chez les femmes

Le chiffre du jour. En Europe, cette année, 1 410 000 personnes devraient mourir d'un cancer selon les prévisions de chercheurs dans la revue Annals of Oncology . Davantage d'hommes (131 décès pour 100 000) que de femmes (83 pour 100 000)....