La mammographie détecte trop de cancers du sein

La mammographie détecte trop de cancers du sein © okrasyuk-123RF

Faux. Pour le Pr Villet "le dépistage organisé et le dépistage dit sauvage (lorsque les médecins prescrivent eux-mêmes une mammographie) permettent un diagnostic fiable et précis des cancers du sein en France. Ces dépistages ont servi à améliorer la qualité des diagnostics et des traitements des patientes." Néanmoins, il concède qu'il peut y avoir "un petit surdiagnostic" prouvant la qualité du dépistage. 

Un dépistage trop tardif ?

"Le pic d'incidence du cancer du sein est à 54 ans. Pour les plus jeunes, c'est aux femmes et à leur médecin d'évaluer, selon le contexte familial, l'utilité ou non de faire une mammographie avant 50 ans."