Des traitements articulaires déconseillés à cause d'effets indésirables

Indiqués pour soulager les douleurs articulaires notamment en cas d'arthrose, des compléments alimentaires à base de glucosamine et de chondroïtine sulfate sont associés à des effets indésirables. L'Anses déconseille leur prise à certaines personnes.

Des traitements articulaires déconseillés à cause d'effets indésirables
© Es75 - 123RF

Les compléments alimentaires contenant de la glucosamine et/ou de la chondroïtine sulfate sont indiqués en cas de douleurs articulaires. Problème, ces produits seraient responsables d'effets indésirables, d'après plusieurs signalements recensés par le dispositif de nutrivigilance de l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses). Ces effets indésirables sont variables, pouvant être des troubles digestifs, des douleurs abdominales, des éruptions cutanées, des démangeaisons, des hépatites ou des purpuras (lésions hémorragiques de la peau ou des muqueuses). Au terme d'une expertise afin d'identifier les risques potentiels liés à la consommation de ces compléments alimentaires, l'Anses déconseille leur prise à certaines populations considérées comme "à risque" :

  • Les personnes diabétiques ou pré-diabétiques, asthmatiques ou traitées par anti-vitamine K.
  • Les personnes présentant une allergie alimentaire aux crustacés ou aux insectes, pour les compléments alimentaires à base de glucosamine.
  • Les personnes dont l'alimentation est contrôlée pour le sodium, le potassium ou le calcium, car ces compléments peuvent en être une source importante.
  • Les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants, en raison du manque de données sur la sécurité de ces produits.

Eviter de consommer plusieurs compléments en même temps

Les consommateurs de ces compléments alimentaires à base de glucosamine et de chondroïtine sulfate sont invités à signaler leur usage à leur médecin ou à leur pharmacien, d'éviter de consommer plusieurs compléments alimentaires en même temps, de privilégier la consommation de compléments alimentaires présentant des formulations simples, d'éviter l'apport d'un même ingrédient par différentes sources (par exemple, par le biais d'un médicament et d'autres compléments alimentaires) et de favoriser les circuits courts d'approvisionnement qui sont contrôlés par les pouvoirs publics. Bien entendu, il est conseillé aux personnes souhaitant prendre ces compléments alimentaires de demander l'avis de leur médecin avant la consommation de ces produits. 

Quant aux professionnels de santé, ils sont invités à "interroger leurs patients sur leur consommation de compléments alimentaires, d'autant plus s'ils constatent des anomalies biologiques ou des manifestations cliniques d'origine indéterminée" et à déclarer tout effet indésirable potentiellement lié à la consommation de compléments alimentaires. 

La glucosamine et la chondroïtine sulfate sont deux molécules produites naturellement par l'organisme. Elles jouent un rôle important dans le maintien et l'élasticité des cartilages, des tendons et de la peau. En France, de nombreux compléments alimentaires en vente libre sont composés de ces substances. Ils contribuent au confort articulaire et permettent de soulager l'arthrose et les rhumatismes.

Lire aussi : 

Des traitements articulaires déconseillés à cause d'effets indésirables
Des traitements articulaires déconseillés à cause d'effets indésirables

Les compléments alimentaires contenant de la glucosamine et/ou de la chondroïtine sulfate  sont indiqués en cas de douleurs articulaires. Problème, ces produits seraient responsables d'effets indésirables, d'après plusieurs signalements...