Une majorité de Français est contrainte de repousser ses dépenses de santé

Les Français estiment que leur santé leur coûte de plus en plus cher et ils n'hésitent pas à repousser ou à renoncer à ces dépenses. C'est ce que révèle un sondage Opinion Way-Sofinscope, réalisé pour le quotidien Metro.

Une majorité de Français est contrainte de repousser ses dépenses de santé
© Diego Cervo Fotolia

Selon cette enquête publiée le 19 janvier, deux tiers des Français estiment que leur budget santé a augmenté ces deux dernières années. Ils estiment qu'entre leurs frais de mutuelle, les dépassements d'honoraires des médecins, les médicaments et les produits de santé non remboursés, ils paient de leur poche 570 euros par an en moyenne.

Résultat : nombre d'entre eux doivent faire des compromis. 60% des Français ont déjà été contraints de remettre à plus tard ou de renoncer à des dépenses de santé (consultations ou achats en lien avec la santé).

Par exemple, l'achat de lunettes, de lentilles ou de prothèses dentaires a déjà posé problème à 48% de la population, les contraignant à décaler ou à abandonner la dépense. De même, la consultation d'un médecin spécialiste a été un obstacle pour un tiers des Français.

Face à ces évolutions, une majorité de Français a recours aux médicaments  génériques (77%) et à la prévention en matière de santé (65%).

 Source : Etude disponible sur le site du Sofinscope.

Une majorité de Français est contrainte de repousser ses dépenses de santé
Une majorité de Français est contrainte de repousser ses dépenses de santé

Selon cette enquête publiée le 19 janvier, deux tiers des Français estiment que leur budget santé a augmenté ces deux dernières années . Ils estiment qu'entre leurs frais de mutuelle, les dépassements d'honoraires des médecins, les médicaments...