L'épilation signe la mort des morpions

Une étude vient de montrer que les morpions seraient en voie d'extinction à cause de la généralisation de l'épilation.

L'épilation signe la mort des morpions
© laurent hamels - Fotolia.com

Cet insecte microscopique qui colonisait autrefois les poils pubiens vit ses derniers jours. La raison ? L'épilation définitive des femmes de plus en plus courante.
Rapportée par l'agence Bloomberg, l'étude montre que "80 % des étudiants américains n'ont pas ou pratiquement plus de poils pubiens". Ce qui serait directement responsable de la disparition des morpions, aussi appelés "poux du pubis" qui se transmettent lors de l'acte sexuel en s'accrochant aux poils pubiens. Se nourrissant du sang du porteur, ils peuvent lui transmettre des maladies de la peau gênantes et contagieuses. La généralisation de l'épilation conduit donc à la destruction de leur habitat naturel.
Si pour les femmes c'est plutôt une bonne nouvelle, les scientifiques ne le voient pas de cet œil. Ainsi, pour l'entomologiste britannique Ian F. Burgess interrogé par Bloomberg, cela prédit une "catastrophe écologique".
Quant aux médecins, ce qui les alerte c'est plutôt l'épilation pubienne généralisée qui serait la source d'autres infections : "Si les poils pubiens sont là, c'est pour une bonne raison, expliquait Emily Gibson, directrice du centre de recherche sur la santé à la Western University dans l'état de Washington. Ils protègent contre le frottement qui peut causer écorchures et blessures, ils sont un rempart naturel contre les bactéries."

L'épilation signe la mort des morpions
L'épilation signe la mort des morpions

Cet insecte microscopique qui colonisait autrefois les poils pubiens vit ses derniers jours. La raison ? L'épilation définitive des femmes de plus en plus courante. Rapportée par l'agence Bloomberg, l'étude montre que "80 % des étudiants...