Gaslighter (gaslighting) : signes, couple, test, c'est quoi ?

Le gaslighter est une personne qui pratique le gaslighting, une technique de manipulation qui peut s'apparenter au lavage de cerveau. Quels sont les signes ? Existe-t-il un test pour savoir si on est victime de gaslighting ? Quelles conséquences dans le couple ? Eclairages avec Dana Castro, psychologue.

Gaslighter (gaslighting) : signes, couple, test, c'est quoi ?
© lightfieldstudios

Qu'est-ce que gaslighter ou le gaslighting ?

"Il s'agit d'une nouvelle appellation à un phénomène qui existe depuis longtemps. Le gaslighting renvoie à un processus long de manipulation abusive qui s'apparente au lavage de cerveau. C'est une forme de harcèlement qui vise à introduire du doute chez la victime." Cette dernière se questionne sans arrêt et a "l'impression qu'elle est folle" indique Dana Castro, psychologue.

Test : comment savoir si on est gaslighté ? 

"C'est très difficile de se rendre compte que l'on est victime de gaslighting car c'est un processus de manipulation qui prend du temps" prévient la psychologue. "Il n'y a pas vraiment de test pour savoir si on est victime ou non. Le meilleur test, c'est soi. Il faut se demander si on était plus heureux, plus confiant et moins isolé avant de rencontrer une certaine personne ou une entité. Il faut se demander si cette rencontre a provoqué un état d'anxiété, de la culpabilité, de la peur et un questionnement de la réalité." Si vous vous posez la question, parlez-en à votre entourage en leur demandant s'ils ont vu un changement dans votre comportement.

Comment reconnaître un gaslighting ? 

"C'est très difficile car c'est un processus long qui s'opère en plusieurs phases" rappelle encore Dana Castro. "Dans un premier temps, le gaslighter est toujours extraordinaire. Ce sont souvent des gens charmants. Par exemple, dans le couple, tout est génial et l'intimité se crée immédiatement. La personne montre son amour en achetant des cadeaux, en offrant des fleurs…" indique la psychologue. "Le but de cette phase est d'attraper la victime, de l'avoir sous son emprise pour ensuite passer au lavage de cerveau et au harcèlement." En effet, après la phase de charme, arrive la phase où les gaslighter alternent les insultes et stratégie de rabaissement avec une stratégie positive de compliment et de valorisation.

"Dans le couple, tout est génial. La personne montre son amour en achetant des cadeaux, des fleurs..."

Ainsi, il faut se méfier lorsqu'une personne :

  • Entre dans votre vie de façon soudaine et intense.
  • Quand une intimité est créée très rapidement.
  • Quand une personne dit des compliments puis nous rabaisse.
  • Quand une personne nie les faits même sous preuve (photo etc).
  • "Quand la personne raconte des mensonges invraisemblables. Il dit "c'est toi qui te fais des idées", il fait passer le fait pour une hallucination alors que vous avez la preuve que vous avez raison."

Gaslighting dans le couple : quelles causes, quelles conséquences ? 

"Le gaslighting a des conséquences désastreuses dans le couple" informe la psychologue "Un couple ou l'un des partenaires est un gaslighter ne peut pas être égalitaire : le couple va s'insérer dans une dynamique de domination/soumission qui n'est pas viable." Conséquences :

  • Dans le "meilleur" des cas, l'un des partenaires s'en va car la relation devient de plus en plus toxique.
  • Dans le pire des cas, la victime peut se retrouver en psychiatrie : "Elle est traumatisée, elle doute de tout, pense devenir folle. Elle est dévastée par l'isolement, le manque de confiance. Dans les pires cas, la personne peut avoir un suivi psychiatrique."

Quelles sont les causes de gaslighting dans le couple ? "On décrit plusieurs raisons : les gaslighters sont des gens qui ont des personnalités dysfonctionnelles car eux-mêmes dans leur enfance ont eu des souffrances liées à la dévalorisation, à une mauvaise image d'eux-mêmes. C'est inconscient, et si cela explique leur comportement, cela ne l'excuse pas pour autant." Par ailleurs, l'experte indique que "ce sont des personnes qui ne peuvent pas guérir en allant chez le psychologue puisqu'ils sont constamment dans un déni profond."

Quelles sont les conséquences ? 

"Les conséquences pour la victime de gaslighting sont nombreuses" affirme Dana Castro.

  • Elle perd sa confiance en elle et en les autres.
  • Elle est isolée : "Le gaslighter l'isole peu à peu de son entourage en lui faisant croire qu'ils ne lui veulent pas du bien. Il met un doute dans la tête de la personne, qui va se demander : Est-ce que mes amis me veulent du bien ?"
  • Elle vit dans un état émotionnel négatif et dans la peur. 
  • Tous ses repères sont bouleversés : "Le doute est permanent."

"Il faut verbaliser ce que l'on vit et ne pas rester seul"

Comment s'en sortir ?

Si on est victime : "C'est très difficile de s'en sortir car la personne met déjà beaucoup de temps à se rendre compte de sa situation, informe la psychologue. 

  • Ne pas s'en vouloir : "C'est un processus long et prendre le temps de s'en apercevoir est normal" rassure Dana Castro.
  • Ne pas culpabiliser : "Ce n'est absolument pas votre faute, le problème, ce n'est pas vous, mais le gaslighter.'
  • Ne pas rester seul : "La stratégie d'un gasligther est d'isoler la personne, pour le contrer, il faut donc renouer avec son entourage ou des gens en qui on avait confiance."
  • Ne pas lui donner d'excuses. 
  • "Verbaliser ce que l'on vit" : il faut décrire ce que l'on vit et décrire les faits. "Comme l'intimité est créée rapidement, la victime se confie rapidement et les gaslighter utilisent des choses intimes contre la victime."

Si on est gaslighter : il est très difficile de s'en sortir car ces personnes n'ont pas vraiment conscience de leur problème, selon la psychologue. "Il fonctionne avec l'idée qu'il n'y est jamais pour rien, que c'est toujours la faute de l'autre. Même si sa victime arrive à se sortir de la relation, lui recommencera avec d'autres personnes car il n'aura pas conscience du problème. Pour lui, la fin de la relation ou les conflits seront toujours de la faute de l'autre. Il n'y a aucune remise en question."

Comment aider un proche victime de gaslighting ? 

"Lorsqu'un proche est victime de gaslighting, la meilleure chose à faire est de parler du changement qui s'est opéré chez elle" indique la psychologue. "Il faut davantage évoquer ses sentiments face à la situation en disant par exemple que l'on trouve que la personne est plus triste qu'avant de rencontrer son gaslitghter ou que l'on est inquiet. Il faut lui faire prendre conscience qu'elle a changé." Ensuite, il faut lui conseiller d'aller voir un psychologue afin de verbaliser ce qu'elle vit ou a vécu. "Il ne faut surtout pas donner des conseils drastiques du type "quitte-le" ou "quitte-la" car elle pourrait se braquer et ne pas nous croire."

Merci à Dana Castro, psychologue.

Psycho