Comment trouver sa place dans le couple ?

Vous vous sentez seul(e), délaissé(e), incompris(e), jugé(e)... pas à votre place dans votre couple en somme. Comment expliquer ce sentiment ? Comment faire pour ne pas subir ce mal-être en silence et remettre de l'équilibre dans votre relation ? Les clefs avec Dana Castro, psychologue.

Comment trouver sa place dans le couple ?
© deagreez - stock.adobe.com

En début de relation ou au fil des années, trouver sa place dans un couple n'est pas quelque chose de naturel pour tout le monde. Cela peut parfois demander des ajustements qui ne peuvent exister qu'avec du recul, de l'introspection, de la confiance et de la communication, indique d'emblée notre psychologue Dana Castro. Alors comment trouver sa place et ne pas se sentir en décalage en couple ? Conseils et solutions. 

Pourquoi je ne trouve pas ma place dans mon couple ?

Ce sentiment d'insécurité découle d'un complexe d'infériorité et d'un manque de confiance en soi qui grandit quand il entre en collision avec des remarques perçues comme négatives

Un couple est l'union de deux personnes avec deux identités bien distinctes : avec leurs propres qualités, défauts, vécus, blessures émotionnelles et psychologiques. Avoir chacun une place dans le couple permet à l'un et l'autre de s'accomplir (à la fois personnellement et ensemble), d'identifier et d'exprimer ses envies et besoins et donc d'être épanoui, encore une fois personnellement et ensemble. "Le fait de ne pas se sentir à sa place en couple est nourri par un sentiment d'insécurité qui a généralement une origine profonde et lointaine, souvent développée pendant l'enfance. Ce sentiment d'insécurité découle d'un complexe d'infériorité et d'un manque de confiance en soi qui grandit quand il entre en collision avec des remarques ou des observations perçues comme négatives. Une impression de ne pas se sentir à sa place dans le couple s'installe ainsi progressivement et insidieusement, décrit Dana Castro, psychologue. Souvent, la personne qui ne se sent pas à sa place, se met en tête qu'elle ne mérite pas son conjoint. Vient alors l'impression de ne pas être accepté(e) comme elle est. C'est une perception irrationnelle, subjective et souvent infondée, car si une personne décide de partager un bout de chemin avec elle c'est qu'elle se reconnaît dans les valeurs et les qualités que l'autre a à offrir". 

Quels sont les signes pour savoir si on ne se sent pas à sa place dans le couple ?

Le fait de ne pas se sentir à sa place dans le couple peut se manifester par exemple par :

  • Un sentiment de malaise, sans qu'il soit toujours explicable.
  • Une impression de ne pas se comprendre et de ne pas parler le même langage.
  • L'impression d'avoir toujours des reproches ou des critiques.
  • Un sentiment de solitude et de ne pas être (assez) impliqué/intégré dans le monde (intérieur ou social) de l'autre.
  • Un sentiment d'être jugé sur ses centres d'intérêts ou ses passions.
  • L'impression d'être dépendant de l'autre (impression de vivre qu'à travers l'autre) et de ne pas réussir à s'émanciper.

Solutions : comment trouver sa place dans le couple ?

Les bonnes questions à se poser :

  • Quelle estime ai-je de moi ? Est-ce que mon conjoint participe à croître mon estime ?
  • Suis-je aimé(e) pour ce que je suis (réellement) ou ce que je crois représenter ?
  • Quelles remarques de la part de mon conjoint me blessent et pourquoi ? Font-elles écho à une situation que j'aurais déjà vécue ? Lui en ai-je parlé quand j'ai été blessé(e) ou ai-je intériorisé sans les digérer ?
  • Cette impression de ne pas être à ma place, l'ai-je depuis le début de la relation ? Si non, depuis combien de temps ?
  • Est-ce que ça coïncide avec un changement quelconque ?
  • Ai-je l'impression d'avoir la même implication affective que mon partenaire ?
  • Vous sentez-vous important(e) pour votre partenaire ?
  • Qu'est-ce que je n'ai pas actuellement et que je souhaite ?

Se connaître soi-même et accepter sa singularité. Pour cela, il faut bien comprendre le mécanisme de différenciation. "L'autre n'est pas moi et je ne suis pas l'autre. Je ne dois donc pas tout attendre de l'autre, particulièrement dans l'assouvissement de ses propres besoins", insiste Dana Castro. Vous êtes deux être complètement différents (pas le même caractère, pas la même sensibilité, pas les mêmes priorités, pas le même vécu, pas la même histoire personnelle, pas les mêmes peurs, pas les mêmes codes de langage...), avec chacun un rôle à jouer dans le couple pour maintenir un bon équilibre et un épanouissement à deux et au-delà du couple. Quand chacun se sent à sa place, les forces et les failles sont équilibrées et le couple peut réellement s'entraider, surmonter les épreuves et s'épanouir. Vos envies, besoins, ressentis, peurs, opinions... comptent autant que ceux de votre partenaire. Aussi, attention à la confusion "place" et "étiquette" : une place n'est pas d'être seulement "mère de famille", "petit-ami de"...

En parler et échanger avec votre partenaire pour lui donner les clefs de vous comprendre et donc de faire au mieux pour que vous trouviez votre place. L'idée est de (re)créer un dialogue constructif autour de ce sentiment, de vous reconnecter autour d'un sujet important et d'essayer de comprendre si le malaise est fondé ou fabulé, unilatéral ou partagé. Basez-vous sur les sentiments ou émotions que vous avez ressentis dans des situations concrètes, évitez au maximum d'être flou ou évitez les généralités. Pendant les discussions, essayez toujours de parler à la première personne "je souhaite cela", "je trouve que", de ne rien rejeter en bloc et de ne pas vous concentrer sur quelque chose de négatif, sans tenir compte des aspects positifs. 

Confronter ses représentations personnelles et ses visions du couple. Cela permet de voir si vous êtes sur la même longueur d'onde, tant dans vos attentes que vos projets. "Le sentiment d'insécurité peut être nourri par des frustrations entre les désirs, les attentes et ce qu'il se passe concrètement, rappelle Dana Castro. Peut-être qu'un projet commun dans lequel vous et votre conjoint aurez des rôles et des "missions" bien distinctes vous permettrait d'occuper une place bien définie". 

Inclure l'autre dans ce qui nous fait vibrer. Se servir de ses différences de caractères, de points de vue, de centres d'intérêts pour développer une curiosité de l'autre et une complicité. 

Envisager une thérapie de couple. Lorsqu'on a accumulé des ressentis négatifs et lourds à porter, il se peut qu'on ne sache pas comment dire les choses. Donc si malgré tout cela, vous ne vous sentez toujours pas à votre place, vous pouvez avoir recours à une aide extérieure et envisager une thérapie de couple. "L'aide d'un thérapeute, en médiateur, permettra notamment de vous poser les bonnes questions, de vous orienter vers les bons mots pour décrire vos ressentis, de faire une lecture objective et de prendre du recul sur ces derniers".

Merci à Dana Castro, psychologue. 

Travail sur soi et conseils psy pour le quotidien