Artère coronaire : définition, schéma, rôle, combien en a-t-on ?

Les artères coronaires entourent le cœur sur toute sa surface externe et ont pour rôle de vasculariser le muscle cardiaque. Elles peuvent parfois se boucher et entraîner un infarctus. Schéma, rôle, nombre : découverte des artères coronaires avec la cardiologue Muriel Bigot.

Artère coronaire : définition, schéma, rôle, combien en a-t-on ?
© yodiyim -123RF

Définition : qu'est-ce que l'artère coronaire ?

Les artères coronaires entourent le cœur sur toute sa surface externe et ont pour rôle de vasculariser le muscle cardiaque. 

Combien a-t-on d'artères coronaires ?

Elles sont au nombre de deux et prennent naissance au niveau de l'aorte. Elles se divisent ensuite en différentes branches pour irriguer l'ensemble du cœur. "Elles forment ainsi une sorte de couronne autour du muscle cardiaque, ce pourquoi elles sont appelées artères coronaires" précise la cardiologue Muriel Bigot.

Schéma : où se trouve l'artère coronaire ?

schéma artère coronaire
Schéma artère coronaire © Peter Lamb -123RF

Artère bouchée : quels risques, quels traitements ?

"Lorsque l'artère commence à se boucher, cela provoque des symptômes tels que l'angor d'effort : dans les cas les plus typiques, c'est la douleur dite "constrictive" qui va donner une sensation d'étau au niveau de la poitrine et qui peut irradier dans la mâchoire et dans les bras. C'est une douleur, qui le plus souvent, va se déclencher durant l'effort" explique le docteure Bigot. "Si la personne consulte devant ces symptômes, des examens seront réalisés et il sera possible d'intervenir sur l'artère qui est en train de se boucher et éviter l'infarctus."

La cardiologue Muriel Bigot, précise "que tant que la sténose est inférieure à 70 %, on peut vivre tout à fait normalement sans aller faire de procédure pour déboucher l'artère". Le spécialiste donnera tous les conseils pour corriger les facteurs de risque : arrêter de fumer, pratiquer une activité physique régulière, perdre du poids… tout en mettant en place un traitement médicamenteux. "Dès que la sténose dépasse 70 %, les spécialistes considèrent qu'il y a une menace d'occlusion de l'artère coronaire. Le cardiologue peut intervenir via plusieurs procédures, comme une angioplastie qui est une dilatation de l'artère au ballonnet, avec la pose éventuelle d'un stent qui permet de garder un bon calibre de l'artère au long cours" détaille la cardiologue.

Rétrécissement de l'artère coronaire (sténose) : quelles causes et comment la soigner ?

Le premier des traitements est la correction des facteurs de risques, c'est-à-dire améliorer l'hygiène de vie autant que possible. "Les médicaments sont à prendre à vie. Lorsque le processus de sténose a commencé on ne peut pas le stopper mais on peut le contrôler et le ralentir grâce à des traitements. La sténose est considérée comme une maladie chronique. Les molécules les plus souvent prescrites associent de l'aspirine à petite dose pour limiter le risque de boucher complètement l'artère, des médicaments pour baisser le cholestérol et un bêtabloquant qui ralentit le coeur et le fait travailler à l'économie" poursuit la cardiologue.

Merci au Dr Muriel Bigot, cardiologue, spécialisée en réadaptation cardiaque et en insuffisance cardiaque, diplômée de cardiologie du sport.

Cardiologie-Circulation