Trois produits anti verrues interdits par l'Agence du médicament

Des produits utilisés pour traiter les verrues sont interdits à cause d'un risque de brûlure et d'ingestion accidentelle indique l'Agence nationale du médicament.

Trois produits anti verrues interdits par l'Agence du médicament
© Surachet Kedkittikhun - 123RF

Trois produits anti verrues ne doivent plus être utilisés par les patients et rapportés au plus vite en pharmacie, parapharmacie ou supermarché, annonce l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dans un communiqué* du 6 novembre 2019.

  • Deux traitements sont interdits en raison d'un risque de brûlure accidentelle. Ces liquides utilisés pour traiter une verrue sont corrosifs. Ils sont contenus dans des flacons non équipés d'un dispositif de sécurité sur le bouchon et peuvent donc facilement se renverser. "Des expositions accidentelles cutanées (renversements de flacons) entraînant notamment des brûlures au 2e degré ont été signalées avec les produits", précise l'ANSM.
  • Un troisième produit utilisé chez l'enfant dès l'âge de 4 ans (Objectif ZeroVerrue Original ayant un bouchon blanc) est interdit : "Des ingestions accidentelles provoquant des lésions du pharynx et de l'œsophage chez des enfants en bas âge ont été rapportées suite à des confusions avec des médicaments présentant des conditionnements similaires" précise l'Agence. Depuis mars 2019, ce produit est muni d'un bouchon de couleur orange pour éviter tout risque de confusion. Néanmoins, par mesure de sécurité, les flacons antérieurs à ce changement de conditionnement doivent être rapportés à leurs points de vente. 

Médicaments concernés :

Les produits concernés par le risque de brûlure accidentelle sont :

  • Expert® 1.2.3 Verrues Cutafilm
  • Steripan® Traitement Verrues

Les produits concernés par le risque de confusion et d'ingestion accidentelle sont :

  • Objectif ZeroVerrue® Original dont le bouchon est de couleur blanche
produits anti-verrue ansm
© ANSM

Les patients peuvent déclarer tout effet indésirable sur le portail  signalement-sante.gouv.fr.

Quels produits utiliser à la place ?

D'autres dispositifs médicaux pour traiter les verrues existent et sont disponibles en pharmacie sous forme de stylos ou de systèmes imprégnés. Ils permettent une application localisée et plus sécurisée, selon l'Agence du médicament. En cas de doute sur l'alternative à utiliser, demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin. D'une manière générale, veillez à conserver les produits anti-verrue dans leur emballage d'origine et à les stocker dans un endroit non accessible aux enfants.

La verrue est une petite excroissance de la peau causée par la prolifération de cellules due à un virus du type papillomavirus (HPV). Elle est contagieuse, mais bénigne.

*Point d'Information "Les flacons de plusieurs produits anti-verrue ne doivent plus être utilisés par les patients et sont à rapporter sur les lieux de vente" publié par l'ANSM le 6 novembre 2019.

Trois produits anti verrues interdits par l'Agence du médicament
Trois produits anti verrues interdits par l'Agence du médicament

Trois produits anti verrues  ne doivent plus être utilisés par les patients et rapportés au plus vite en pharmacie, parapharmacie ou supermarché, annonce l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) dans un...