Les fumeurs, plus à risque de développer un diabète de type 2 ?

Selon une étude américaine, la consommation de nicotine augmente le taux de sucre dans le sang et favoriserait à terme la survenue d'un diabète de type 2.

Les fumeurs, plus à risque de développer un diabète de type 2 ?
© belchonock - 123RF

On le sait, un fumeur a plus de risque de développer des maladies des poumons, des cancers, des problèmes respiratoires, des attaques cardiaques... Mais il a aussi plus de risque de développer un diabète de type 2 par rapport à un non-fumeur, rappellent des chercheurs de la faculté de médecine du Mont Sinaï à New-York dans une étude* menée sur des rats. Pour la première fois, ils expliquent pourquoi : "La nicotine (principe actif du tabac) amène le pancréas à libérer moins d'insuline, ce qui augmente le taux de sucre dans le sang. Et un taux plus élevé de sucre dans le sang est associé à un risque plus élevé de diabète."

Dans le détail, les chercheurs ont découvert que des protéines -appelées Tcf712- assuraient la médiation entre les neurones activés par la nicotine et la régulation de la glycémie par le pancréas. Et que la nicotine activait ces protéines entraînant une baisse de libération de l'insuline par le pancréas et ainsi un taux de sucre dans le sang plus élevé. Par ailleurs, ils ont constaté qu'un niveau élevé de sucre dans le sang activait ces mêmes protéines et que cela aidait à établir une dépendance à la nicotine.

"Nos résultats pourront aider à orienter la recherche de nouveaux médicaments antitabac"

Des recherches antérieures avaient montré que les Tcf712 régulaient l'expression des gènes du pancréas et du foie déterminant la glycémie et le risque de développer un diabète de type 2, mais leur fonction dans le cerveau était jusqu'ici mal connue. "Nos résultats sont importants car ils décrivent un mécanisme contrôlant à la fois les propriétés addictives de la nicotine et la régulation de la glycémie. (...) Ils montrent, de manière surprenante, que les mêmes circuits cérébraux liés à la dépendance au tabac contribuent également à des maladies comme le diabète de type 2, indique le Pr Paul J. Kenny, Ph.D., auteur principal de l'étude. Si ces découvertes chez le rat s'étendent aux fumeurs de cigarettes, nos résultats pourront aider à orienter la recherche de nouveaux médicaments antitabac et pourront également suggérer qu'un circuit cérébral particulier pourrait cibler le traitement du diabète chez les fumeurs et peut-être même chez les non-fumeurs."

Source : "Smoke Signals - Study Shows Path Linking Nicotine Addiction to Increased Risk for Diabetes" publiée le 16 octobre 2019 dans la revue scientifique Nature et soutenue par les Instituts nationaux de la santé américains (NIH).

Les fumeurs, plus à risque de développer un diabète de type 2 ?
Les fumeurs, plus à risque de développer un diabète de type 2 ?

On le sait, un fumeur a plus de risque de développer des maladies des poumons, des cancers, des problèmes respiratoires, des attaques cardiaques ... Mais il a aussi plus de risque de développer un diabète de type 2 par rapport à un non-fumeur,...