La Ligue contre le cancer alerte sur les dangers de certaines bières

Le président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn, dénonce les dangers des bières très alcoolisées dans les colonnes du Parisien. Pour lui, il est "inacceptable" de laisser de telles boissons dans les mains des plus jeunes alors que l'alcool est la deuxième cause de cancer évitable en France.

La Ligue contre le cancer alerte sur les dangers de certaines bières
© 123RF-Brent Hofacker

"Inacceptable." Interviewé par Le Parisien, le nouveau président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn, s'est insurgé contre la vente de bières trop fortement alcoolisées qui représente "un piège tendu à la jeunesse", alors que l'alcool est justement la deuxième cause de cancer évitable en France. "Parmi les méthodes pour faire tomber la jeunesse dans l'addiction, il y a la vente d'une sorte de bière, ultra-forte. Alors que la plupart sont à 4-5 voire 6-7 % d'alcool, on voit émerger des gammes à 14 %, et même à 16 ou presque 17 %. (exemple : bière Cyclone, Mega Démon, Eagle...). Elles sont vendues dans des canettes de 500 ml. Une fois ouvertes, on ne peut plus les refermer, il faut boire jusqu'à la lie. Un jeune a alors consommé l'équivalent d'une bouteille de vin ! C'est inouï". Vendues en plus à des prix bas, ces boissons sont facilement accessibles pour le porte-monnaie des plus jeunes. Si Axel Kahn reconnaît que cela pourrait être "difficile" de les interdire, il demande aux autorités d'étudier la question "et de légiférer". Avec deux pistes en tête : interdire la vente de bières qui n'utilisent pas les procédés traditionnels de fabrication ou leur retirer l'appellation "bière" et "augmenter très fortement la taxe en fonction du grammage d'alcool : les plus fortes seraient vraiment plus chères. Cela serait très dissuasif pour les acheteurs."

La consommation même modérée d'alcool majore le risque de cancer.

La survenue de plusieurs cancers est étroitement liée à la consommation d'alcool. Parmi ceux-ci : le cancer de la bouche, du pharynx, de l’œsophage, du larynx, du foie, colorectal, du pancréas et du sein. Sur son site, la Ligue contre le Cancer rappelle ses conseils concernant la consommation d'alcool : 

  • Il faut boire principalement des boissons sans alcool.
  • La consommation de boissons alcoolisées doit être accessoire et non habituelle.
  • Entre les repas et lorsque l'estomac est vide, seule l'eau et boissons sans alcool doivent être consommées.

L'alcool provoque directement 23 000 décès par an, dus aux cancers, aux cirrhoses et à l'alcoolisme. En tant que facteur associé, l'alcool est à l'origine de 45 000 décès annuels et représente la deuxième cause de mortalité évitable après le tabac.

Les consommations servies dans les lieux publics contiennent généralement toutes la même quantité d'alcool pur, à savoir 8 à 12 g par verre.

Équivalence entre les verres d'alcool : 1 verre de vin = 1 digestif = 1 verre de cidre = 1 verre de bière = 1 porto = 1 whisky = 1 pastis = 1 verre de champagne (un verre étant à chaque fois la dose standard servie dans un " bar-café ").

La Ligue contre le cancer alerte sur les dangers de certaines bières
La Ligue contre le cancer alerte sur les dangers de certaines bières

"Inacceptable." Interviewé par Le Parisien , le nouveau président de la Ligue contre le cancer, Axel Kahn, s'est insurgé contre la vente de bières trop fortement alcoolisées qui représente "un piège tendu à la jeunesse ",  alors que l'alcool...