Lignes à haute tension : des risques de leucémie chez l'enfant

L'ANSES recommande de ne pas implanter de nouvelles écoles à proximité des lignes à très haute tension à cause d'un "risque à long terme de leucémie infantile".

Lignes à haute tension : des risques de leucémie chez l'enfant
© 123RF-ginasanders

Les lignes à très haute tension peuvent être dangereuses pour la santé des enfants. Telles sont les conclusions de l'expertise menée par l'Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement et travail (Anses) et publiée le 21 juin 2019. C'est la deuxième expertise menée sur le sujet. La première datait de 2010. L'Anses confirme, comme il y a 9 ans, "l'association possible entre l'exposition aux champs électromagnétiques basses fréquences et le risque à long terme de leucémie infantile, ainsi que sa recommandation de ne pas implanter de nouvelles écoles à proximité des lignes à très haute tension".

40 000 enfants exposés à leur domicile

L'Anses a financé une étude pour quantifier la part de la population française, et plus spécifiquement les enfants, exposée à des niveaux de champs émis par une ligne à haute tension (supérieurs à 0,2 µT (microtesla) ou 0,4 µT). Cette étude, menée par une équipe de l'Inserm et du CHU de Caen, indique qu'environ 40 000 enfants de moins de 15 ans (0,35 % de la population) sont exposés à leur domicile à un champ magnétique supérieur à 0,4 µT, et environ 8 000 enfants (0,18 %) sont scolarisés dans une école exposée à un champ magnétique supérieur à 0,4 µT. Face à ces résultats, l'Agence maintient le principe de précaution consistant à ne pas installer ou aménager de nouveaux établissements (hôpitaux, écoles…) accueillant des personnes sensibles comme les enfants à proximité immédiate des lignes à très haute tension, ni d'implanter de nouvelles lignes au-dessus de tels établissements.

Mises en garde également pour les femmes enceintes au travail

Enfin, l'Anses met également en avant l'exposition de la femme enceinte au travail aux champs électromagnétiques. "Il a été montré que dans certains scénarios d'exposition professionnelle, la densité de courant induite chez le fœtus peut être supérieure aux valeurs limites recommandées pour la population générale" explique-t-elle. Elle recommande de mieux informer et sensibiliser les femmes sur les dispositions réglementaires d'aménagement de leur poste de travail lorsqu'elles sont enceintes, afin de limiter l'exposition du fœtus aux champs électromagnétiques basses fréquences.

Source : "Effets sanitaires liés à l'exposition aux champs électromagnétiques basses fréquences". 21/06/2019.Anses

Lignes à haute tension : des risques de leucémie chez l'enfant
Lignes à haute tension : des risques de leucémie chez l'enfant

Les lignes à très haute tension peuvent être dangereuses pour la santé des enfants. Telles sont les conclusions de l'expertise menée par l'Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement et travail (Anses) et publiée le 21...