Les super-aliments de l'hiver 

En hiver, nos défenses immunitaires sont affaiblies et notre organisme est mis à rude épreuve. Pour retrouver de la vitalité et optimiser son capital santé, jetez votre dévolu sur les super-aliments. Lesquels choisir ? Comment les consommer ? Conseils de Vanessa Lopez, naturopathe.

De quels minéraux et vitamines avons-nous le plus besoin en hiver ? Quels aliments privilégier ? On fait le point avec Vanessa Lopez, naturopathe, énergéticienne et auteure du livre "Je m'initie à la naturopathie" aux Editions Leduc. 

De quoi avons-nous plus besoin en hiver ?

"La vitamine C est particulièrement importante en hiver, assure en préambule Vanessa Lopez. Non seulement, elle permet de renforcer notre système immunitaire et constitue ainsi un véritable rempart aux virus et aux bactéries qui circulent en hiver, mais elle agit également contre la fatigue et autres coups de pompe." Or, on a tendance à manger plus consistant en hiver et moins de légumes qu'en été. Ainsi, on peut manquer d'antioxydants, de vitamines et de minéraux qui permettent pourtant de renforcer les défenses immunitaires. L'idée est donc de privilégier les aliments qui contiennent le plus de vitamines, particulièrement les vitamines B, C et D. Par ailleurs, "le magnésium est un minéral également très important en hiver car il aide à dissiper la fatigue et à lutter contre le stress, s'il se trouve en quantité suffisante dans notre organisme". Enfin, en hiver, le corps a particulièrement besoin d'enzymes, des substances organiques qui se trouvent dans les aliments crus. Essentielles à tous les processus physiologiques, ces enzymes participent à la production d'énergie, à l'absorption de l'oxygène, et à la lutte contre les infections. "Sauf qu'en hiver, on a tendance à manger nos aliments cuits. Alors, dans la mesure du possible, veillez à ajouter un peu d'aliments crus dans chacun de vos repas. Optez par exemple pour des graines germées ou des algues alimentaires (spiruline, wakamé, nori...)". 

Qu'est-ce qu'un super-aliment ?

Ce terme est couramment utilisé en naturopathie. Il désigne l'ensemble des aliments qui sont les plus concentrés en nutriments, en vitamines, en minéraux et en antioxydants et qui, par conséquent, vont avoir un plus grand intérêt pour la santé. "Dans la tête des gens, les super-aliments sont difficiles à trouver, on s'imagine toujours qu'il s'agit de fruits exotiques ou de graines cultivées très loin, or, certains produits que l'on consomme pourtant tous les jours sont considérés comme des super-aliments. C'est notamment le cas de l'ail, du persil, de l'oignon, du chou ou encore de tous les oléagineux (amandes, noisettes...) par exemple", précise Vanessa Lopez.

Quels super-aliments privilégier ?

Certains aliments sont plus intéressants à consommer en hiver, comme le camu-camu, le super-fruit cultivé en Amazonie le plus riche en vitamine C (il contient 50 fois plus de vitamine C que l'orange et le citron, soit 5 g de vitamine C pour 100 g de fruit). Consommé en poudre ou en pulpe et disponible en magasin bio. le camu-camu permet de lutter contre les coups de fatigue et d'échapper à la grippe saisonnière. "L'acérola est également riche en vitamine C (1.7 g pour 100 g), mais il en contient moins que le camu-camu", ajoute la naturopathe. Autre conseil, "misez aussi sur les jus de légumes qui sont très reminéralisants et alcalinisants. Cela permet de fournir au corps une très grande dose de nutriments qu'on ne pourrait pas apporter par l'alimentation (un verre de jus de légumes= 500 g de légumes) car une trop grande consommation de fibres contenues dans les légumes causeraient des ballonnements. Le fait que les légumes soient transformés en jus éliminent leurs fibres, ce qui les rend totalement digestes, même pour les personnes qui ne digèrent pas le cru", explique la naturopathe. Pour faire vos jus verts, misez sur l'épinard, la mâche, l'endive ou les choux (surtout le chou frisé), d'excellents légumes d'hiver riches en vitamines C.

Une idée de petit-déjeuner équilibré et complet. Pour faire le plein de vitamines et minéraux :

  • disposez environ 3 grosses cuillères à soupe de graines de chia (riches en oméga 3, des anti-inflammatoires intéressants) dans du lait végétal de votre choix. Laissez tremper toute la nuit dans un récipient pour faire comme un porridge. 
  • Le lendemain matin, au petit-déjeuner, ajoutez-y quelques noisettes, des fruits non acidifiants comme une demi-banane et une demi-poire (surtout pas d'agrumes car trop acidifiants dès le matin), puis une cuillère à café de cacao cru ou une cuillère à café de pollen.
© Edition Leduc

B.A.-BA de la naturopathie, cuisson des aliments, où trouver les bons gras, comment et quand commencer un jeûne, bien choisir ses compléments alimentaires, solutions pour mieux gérer ses problèmes digestifs... Tous les conseils pour s'initier à la naturopathie, une approche naturelle pour prévenir les maladies, contribuer à leur guérison et entretenir simplement et efficacement son capital santé. "Je m'initie à la naturopathie" de Stéphane Tétart et Vanessa Lopez, tous deux naturopathes (Editions Leduc). 



 

Les super-aliments de l'hiver 
Les super-aliments de l'hiver 

De quels minéraux et vitamines avons-nous le plus besoin en hiver ? Quels aliments privilégier ? On fait le point avec Vanessa Lopez , naturopathe, énergéticienne et auteure du livre "Je m'initie à la naturopathie " aux Editions Leduc.  De quoi...