Cotons-tiges : dans deux ans, c'est fini !

Conformément à la loi sur la biodiversité et pour lutter contre la pollution maritime, les cotons-tiges en plastique seront interdits à partir de 2021, d'après une annonce du Parlement européen le 27 mars 2019.

Cotons-tiges : dans deux ans, c'est fini !
© Photoallel - 123RF

[Mis à jour le 29/03/19] C'est fini. A partir du 1er janvier 2021, vous ne trouverez plus de cotons-tiges en plastique dans les rayons des supermarchés ! Le 27 mars 2019, le Parlement européen a confirmé la fin de ces petits bâtonnets ouatés à usage unique qui figurent parmi les déchets les plus présents sur les plages et dans les milieux aquatiques. En effet, certains consommateurs ont tendance à les jeter directement dans la cuvette des toilettes plutôt qu'à la poubelle. Toutefois, cette mesure ne concerne pas les cotons-tiges biodégradables et compostables, ainsi que ceux réservés à l'usage médical. Par ailleurs, d'autres produits en plastique comme les touillettes à café, les assiettes jetables, les pailles ou les emballages des aliments prêts à consommer pourraient être également interdits à l'horizon 2021, d'autant plus qu'il existe des alternatives écologiques. Pour le moment, le but est de réduire leur consommation au niveau national et surtout, d'être plus exigeant dans leur conception et leur étiquetage (mention de la présence de matières plastiques dans les produits, indication du mode d'élimination des déchets...). 

Les plastiques oxodégradables, conçus à partir de polymères et de sels de métaux favorisant ainsi leur dégradation, sont également sur la sellette et devraient être bannis de l'Union européenne d'ici 2021. Pourquoi ? Ces derniers sont étiquetés "biodégradables" alors qu'ils se décomposent en microparticules et pénètrent encore plus facilement dans la chaîne alimentaire. On les trouve dans la composition des récipients aliments et des gobelets en polystyrène expansé utilisés principalement pour les repas à emporter. 

Dangereux pour les oreilles ? En plus d'être responsables de la pollution des plages et des océans, les cotons-tiges en plastique sont souvent pointés du doigt par des scientifiques. En effet, selon une étude américaine publiée dans The Journal of Pediatrics en mars 2017, ces ustensiles a engendré des blessures chez environ 260 000 enfants de moins de 18 ans entre 1990 et 2010 aux États-Unis. Chaque année, il y a en moyenne plus de 12 000 blessures infantiles (tympan perforé, formation de bouchon de cérumen, saignements, douleurs aux oreilles...). Si ce chiffre est alarmant, il est pourtant sous-estimé puisqu'il prend uniquement en compte les enfants qui se sont rendus aux urgences.

Non, il n'est pas nécessaire de se nettoyer les oreilles tous les jours ! Les blessures sont souvent causées par un enfoncement trop prononcé du bâtonnet dans le canal auditif. Il est donc essentiel d'utiliser les cotons-tiges avec précaution :

  • ne pas insérer le coton-tige au-delà d'un centimètre de profondeur au risque de pousser le cérumen plus loin vers le tympan,
  • privilégier un mouchoir en papier ou un spray nettoyant pour le nettoyage de l'oreille.

Sachez par ailleurs qu'il n'est pas nécessaire de se laver les oreilles tous les jours puisque le cérumen protège le conduit auditif et le tympan. Le lobe et le pavillon de l'oreille doivent ainsi être nettoyés une à deux fois par semaine, de préférence avec un mouchoir en papier, un sérum physiologique ou un spray nettoyant pour éviter que enfants et adultes se blessent.

Lire aussi

Cotons-tiges : dans deux ans, c'est fini !
Cotons-tiges : dans deux ans, c'est fini !

[Mis à jour le 29/03/19] C'est fini. A partir du 1er janvier 2021, vous ne trouverez plus de cotons-tiges en plastique dans les rayons des supermarchés ! Le 27 mars 2019, le Parlement européen a confirmé la fin de ces petits bâtonnets ouatés à...