Soleil et neige : attention les yeux ! Ophtalmie des neiges : méconnue mais courante

Cette pathologie, aussi nommée kérato-conjonctivite liée aux ultra-violets, est une brûlure superficielle de la surface oculaire due à une surexposition aux ultra-violets. Chaque année les vacances aux sports d'hiver entraînent une augmentation des cas d'ophtalmie des neiges.

L'ophtalmie est due à une non-protection des yeux ou à une protection insuffisante. Les lunettes de soleil que vous utilisez pour conduire toute l'année ne sont pas adaptées au soleil montagneux.

L'ophtalmie se manifeste par une inflammation et une altération de la surface de l'œil, parfois après quelques minutes ou quelques heures d'exposition. Cette maladie peut être très douloureuse selon l'atteinte en raison de l'innervation importante de la cornée et en fonction du niveau de gravité de la brûlure.

Outre la douleur, la lumière peut aussi être gênante (on parle alors de photophobie), empêchant la personne de garder les yeux ouverts, mais donnant aussi l'impression qu'il y a quelque chose dans l'œil.

L'ophtalmie se guérit généralement en 48 heures avec un traitement local de type gel ophtalmique ou collyre à visée cicatrisante, sans conséquences pour les yeux.

Sommaire