Une femme découvre son cancer du sein grâce à la caméra d'un musée

En vacances avec sa famille, une Écossaise de 41 ans a découvert qu'elle avait une grosseur au niveau du sein via une caméra thermique installée dans un musée.

Une femme découvre son cancer du sein grâce à la caméra d'un musée
© belchonock - 123RF

Une découverte bouleversante. Bal Gill, une femme originaire de Grande-Bretagne, a appris qu'elle avait un cancer du sein alors qu'elle était en train de visiter un musée d'Edimbourg en Ecosse, rapporte le site The Scotsman le 22 octobre 2019. Ce lieu touristique dispose d'une salle baptisée "Camera Obscura & World of Illusions", munie d'une caméra thermique. Un appareil qui permet aux visiteurs de voir toutes les zones chaudes de leur corps.

Thermogramme de Bal Gill © Camera Obscura - The Scotsman

En mai 2019, la femme de 41 ans visite l'établissement avec sa famille et passe devant une caméra thermique. Elle remarque quelque chose d'étrange : une plaque de couleur jaunâtre au niveau de son sein gauche. Son sein droit est d'une autre teinte. De retour à la maison, elle fait des recherches sur Internet et apprend que plusieurs oncologues utilisent les caméras thermiques pour détecter des tumeurs. Elle décide de prendre rendez-vous chez un médecin, qui après plusieurs analyses, lui diagnostique un cancer du sein. Heureusement, à un stade très précoce. La quadragénaire a été opérée deux fois et doit encore subir une dernière intervention chirurgicale pour éviter la propagation de son cancer.

"Sans cette caméra, je n'aurais jamais su que j'avais un cancer du sein." 

La femme a souhaité contacter le personnel du musée pour l'informer de son expérience: "Je voulais juste vous remercier : sans cette caméra, je n'aurais jamais su que j'avais un cancer du sein. Je sais que ce n'est pas le but de cet appareil photo, mais pour moi, cela a vraiment changé ma vie." 

La caméra thermique : comment ça marche ?

Encore peu développée en France, l'imagerie thermique - aussi appelée thermographie infrarouge - est un outil parfois utilisé dans le dépistage du cancer du sein. C'est un test non invasif qui n'implique aucune radiation. Il s'agit d'une caméra spéciale capable de mesurer et d'enregistrer les différentes ondes de chaleur à la surface du sein. Elle reproduit ainsi une image représentant l'intensité du rayonnement, ce qui permet d'évaluer la température et de réaliser une cartographie du corps. En cas de tumeur au sein, le flux sanguin est plus important, le métabolisme s'accélère et la température de la peau augmente. Et plus la température d'un corps est haute, plus le rayonnement est important. Les différentes zones de température apparaissent alors du plus froid (bleu) au plus chaud (rouge). Attention, toute différence de couleur n'est pas forcément un cancer. Seule une biopsie peut confirmer un cancer du sein.

Chaque année en France, 54 000 nouveaux cas de cancer du sein sont diagnostiqués et 12 000 femmes en décèdent. Un dépistage régulier permet de détecter très tôt d'éventuelles anomalies et améliore les chances de guérison. 

Source : "Thermal imaging at Edinburgh's Camera Obscura reveals woman has breast cancer" publié le 22 octobre 2019 sur le site The Scotsman. 

Une femme découvre son cancer du sein grâce à la caméra d'un musée
Une femme découvre son cancer du sein grâce à la caméra d'un musée

Une découverte bouleversante.  Bal Gill, une femme originaire de Grande-Bretagne, a appris qu'elle avait un cancer du sein alors qu'elle était en train de visiter un musée d'Edimbourg en Ecosse, rapporte le site The Scotsman  le 22...