Le traitement hormonal substitutif provoque le cancer du sein

Le traitement hormonal substitutif provoque le cancer du sein © dolgachov-123RF

Faux. Mis au point au milieu des années 1980, le traitement hormonal substitutif (THS) a connu un grand succès auprès des femmes qui pouvaient mieux vivre la ménopause, sans ses désagréments. Mais l'étude WHI a montré que ces THS augmentaient le risque de cancer du sein. "Elle contenait de nombreux biais qui l'ont invalidée, rétorque le Pr Villet. Les THS augmentent très légèrement le risque de cancer du sein, surtout quand ils sont pris plus de 10 ans et chez les femmes très âgées. Il faut l'utiliser uniquement pour les femmes qui en ont besoin et pour une durée limitée.
Ne pas oublier : La prescription d'un traitement hormonal substitutif chez une femme guérie d'un cancer du sein est contre-indiquée.