Cancer : une sur-mortalité observée dans le nord de la France

Certaines régions de France sont plus touchées que d'autres par le cancer. De même, le taux de mortalité y est plus élevé. C'est le cas de la Bretagne et des Hauts-de-France selon la cartographie publiée par Santé Publique France.

Cancer : une sur-mortalité observée dans le nord de la France
© akz - 123RF

Sein, côlon, pancréas, poumon… Quels cancers touchent particulièrement votre région ? La mortalité pour cette maladie y est-elle particulièrement élevée ? Santé Publique France a publié le 23 janvier 2019 une cartographie de l'incidence et de la mortalité pour 24 cancers dans les 16 régions françaises (métropolitaines et Outre-Mer) sur la période 2007-2016. Ces travaux ont permis de fournir pour la première fois des estimations régionales et départementales d'incidence pour les cancers de l'estomac, du foie, du pancréas, du rein, du système nerveux central et du lymphome de Hodgkin. Les autres localisations cancéreuses ont également été recensées (lèvres-bouche-pharynx, œsophage, côlon-rectum, larynx, poumon, prostate, testicule, thyroïde, lymphome malin non-hodgkinien, sein, col de l'utérus, corps de l'utérus, ovaire et vessie).

Ce qu'il faut retenir de cette cartographie :

  • Il y a en moyenne 355 000 nouveaux cas de cancers par an en France dont 55 % surviennent chez l'homme. Le nombre de nouveaux cas se stabilise chez les hommes alors qu'il augmente chez les femmes.
  • Les cancers les plus fréquents restent celui du sein, de la prostate et du côlon-rectum quelles que soient les régions.
  • Le cancer est la première cause de décès en France (153 000 décès en moyenne par an) et la première cause de mortalité prématurée.
  • Une sur-mortalité par cancer est observée dans le nord de la France (en Bretagne et dans les Hauts-de-France notamment). Pour les femmes, les décès sont plus significatifs pour le cancer du sein et le cancer colorectal. Pour les hommes, les décès par cancers de la prostate et colorectaux sont particulièrement observés dans les régions du nord et du centre.
  • Le risque de décès par cancer continue de diminuer chez l'homme et la femme.
  • Plus de 4 nouveaux cas de cancers sur 10 chez les personnes âgées de 30 ans et plus seraient attribuables à leur mode de vie ou à l'environnement (tabagisme, consommation d'alcool, alimentation, surpoids, obésité).

Tous Cancers : incidence en France 2007-2016

© Santé Publique France

Pour les auteurs de la cartographie "la connaissance de l'incidence (des cancers, ndlr) au niveau des territoires est essentielle étant donné l'importance de l'échelon régional dans la mise en œuvre de politiques de santé".

Les rapports des 16 régions analysées sont disponibles sur le site de Santé Publique France.

Lire aussi :