Des traces de pesticides et de médicaments dans l'eau minérale

Une étude du magazine 60 Millions de consommateurs révèle ce lundi la présence de pesticides et de médicaments dans environ 10 % des eaux minérales en bouteille.

Des traces de pesticides et de médicaments dans l'eau minérale

On se rassure, cela ne remet pas en cause la potabilité des eaux minérales. Bien que l'analyse menée sur 47 bouteilles d'eau par 60 Millions de consommateurs pointe la présence de pesticides et de médicaments, les quantités sont tellement infimes, "qu'il n'y a à court terme absolument aucun problème de qualité" et que ces eaux demeurent "parfaitement buvables", a indiqué à l'AFP Thomas Laurenceau, son rédacteur en chef. Reste que cette enquête, si elle ne met pas en cause l'honnêteté des embouteilleurs, "interroge la contamination de l'environnement par les pratiques humaines" et mérite qu'on s'intéresse de près à "la réglementation des eaux minérales".
Le magazine qui a procédé à deux séries d'analyses afin de confirmer ses premiers résultats, a notamment confirmé la présence, en quantité infime de tamoxifène, un médicament utilisé dans le traitement du cancer du sein, dans la Mont Roucous®, Saint Yorre®, Salvetat®, Saint Armand® (Du Clos de l'abbaye) et Carrefour Discount® (Céline Cristaline). Du Buflomédil et du Naftidrofuryl, des vasodilitateurs, ont été également détectés dans l'Hepar®, pour le premier, et dans la Saint Armand® pour le second. Par ailleurs, des traces d'Atrazine et d'Hydroxyatrazine, des désherbants pourtant interdits en 2001 mais très persistants, ont été trouvées dans la Vittel® (Grande source), la Volvic® (Clairvic), la Cora® (Saint-Pierre), et la Cristaline® (Louise).
Et l'eau du robinet ? Sur 10 prélèvements, huit contiennent une à quatre molécules sur les 85 recherchées, principalement des pesticides mais aussi des résidus de médicaments dont, à nouveau, du tamoxifène décelé notamment en milieu urbain (Rennes et Limoges).
La Chambre Syndicale des Eaux Minérales affirmait mercredi dans un communiqué qu'il n'y a aucun résidu de médicaments dans les eaux minérales naturelles. "Elles peuvent donc être consommées par tous sans aucun risque pour la santé", a-t-elle souligné.

Sources : 60 Millions de consommateurs (avril 2013), AFP, communiqué Chambre syndicale des Eaux Minérales.

Lire aussi : le rapport de l'Afsset "Eau et santé"

Des traces de pesticides et de médicaments dans l'eau minérale
Des traces de pesticides et de médicaments dans l'eau minérale

On se rassure, cela ne remet pas en cause la potabilité des eaux minérales . Bien que l'analyse menée sur 47 bouteilles d'eau par 60 Millions de consommateurs pointe la présence de pesticides et de médicaments, les quantités sont tellement...