Les maladies génétiques du bébé influencées par l'âge du père

Comme celui de la mère, l'âge du père a un impact sur la santé du bébé à naître. Des études montrent que le risque d'autisme ou d'autres maladies génétiques augmente avec l'âge du géniteur.

Les maladies génétiques du bébé influencées par l'âge du père
© Photofranck - Fotolia.com

Le risque de maladies génétiques rares telles que l'autisme,  la neurofibromatose ou l'achondroplasie (une forme de nanisme) augmente de façon linéaire avec l'âge du père, comme le rapporte un article du Figaro. C'est ce qu'ont démontré des chercheurs lors d'un récent colloque sur la génétique qui s'est déroulé à Nuremberg (Allemagne).

Par exemple, les pères de filles autistes sont 17 fois plus souvent âgés de quarante ans et plus, que de 20 à 30 ans. Les pères de garçons autistes sont six fois plus souvent quadragénaires.

Les maladies génétiques résultent de mutations spontanées de gènes apparaissant lors de la conception. Des mutations que les pères transmettent quatre fois plus souvent que les mères. Et le risque de transmission s'accentue à mesure qu'augmente l'âge du père.

"Souvent la mère est montrée du doigt dans les couples ayant un enfant souffrant d'une pathologie d'ordre génétique, note le Pr Lyonnet, chef du service de génétique à l'hôpital Necker à Paris. Ce n'est pas juste. Aujourd'hui, il existe suffisamment de données pour dire aux hommes que passé un certain âge, il n'est pas très raisonnable d'avoir des enfants car le risque génétique est tout aussi accru pour eux."

A lire aussi

Les maladies génétiques du bébé influencées par l'âge du père
Les maladies génétiques du bébé influencées par l'âge du père

Le risque de maladies génétiques rares telles que l'autisme ,  la neurofibromatose ou l'achondroplasie (une forme de nanisme) augmente de façon linéaire avec l'âge du père , comme le rapporte un article du Figaro . C'est ce qu'ont...