Nos pupilles dévoilent nos préférences sexuelles

Une récente étude américaine révèle que la dilatation des pupilles d'un individu dévoile son orientation sexuelle. Les chercheurs ont également démontré que les femmes ont bien une sexualité différente de celles des hommes.

Nos pupilles dévoilent nos préférences sexuelles
© Subbotina Anna - Fotolia

Les pupilles d'un individu dévoilent immanquablement son orientation sexuelle. Ce qui n'a longtemps été qu'une croyance populaire est désormais démontré par une étude américaine publiée dans la revue scientifique PloS ONE. Il semblerait en effet que nos pupilles se dilatent à la vue de personnes nous attirant sexuellement.

Des vidéos érotiques au service de l'étude

Les chercheurs de l'Université Cornell ont mesuré grâce à des lentilles infrarouges, la dilatation des pupilles de 325 volontaires des deux sexes soumis à des vidéos érotiques. Il apparaît sans surprise que les hétérosexuels masculins réagissaient à la vue des femmes et les homosexuels, à la vue des hommes. Les femmes homosexuelles étaient de la même façon, plus sensibles aux vidéos érotiques montrant des femmes. Des réponses pupillaires aux vidéos mettant en scène les deux sexes ont quant à elles été constatées chez les femmes hétérosexuelles. Ce phénomène a aussi été observé chez les hommes bisexuels.

Un désir sexuel flexible

Selon les auteurs de l'étude, les femmes ont de ce fait une sexualité qui est bien différente de celle des hommes. Ce désir sexuel flexible n'est toutefois pas réservé qu'aux femmes. Ritch Savin-Wiliams, l'un des deux coauteurs de l'étude, indique en effet que certains hommes peuvent l'avoir et que cela peut être aussi observé dans leurs pupilles.

Source : PloS ONE

Nos pupilles dévoilent nos préférences sexuelles
Nos pupilles dévoilent nos préférences sexuelles

Les pupilles d'un individu dévoilent immanquablement son orientation sexuelle. Ce qui n'a longtemps été qu'une croyance populaire est désormais démontré par une étude américaine publiée dans la revue scientifique PloS ONE. Il semblerait en...