Je me réconcilie avec mon corps, c’est décidé !

Votre corps et votre tête font parfois deux ? Vous voudriez aimer votre corps mais la guerre se dispute si bien qu’il reste un ennemi ? Voici quelques conseils pour l’apprivoiser et lui faire du bien. Et il y a fort à parier qu’il vous fera du bien en retour.

Je me réconcilie avec mon corps, c’est décidé !
© Fotolia

Bougez (juste un peu)
Oui, le sport aide à se réconcilier avec son corps. Mais puisque vous n’êtes pas réconciliée avec le sport (vieux souvenirs de la piscine en primaire), entreprenez juste de marcher. La marche est un très bon sport qui cache bien son jeu. Décidez de zapper le bus pour arpenter la ville, octroyez-vous des pauses " parc " au boulot, sortez à l’aube découvrir les trottoirs qui se réveillent… Marcher aide votre corps à libérer de l’endorphine (vous planez) et vous permet de prendre l’air, d’observer le paysage, de faire le vide. Sensation de bien-être garantie.

Touchez-vous
Ignorer votre corps et le planquer dans un gros pyjama, vous savez peut-être faire. Mais pour vous réconcilier avec lui, il faut reprendre contact. Appliquer des crèmes hydratantes, prendre des bains et vous savonner… se toucher en douceur, avec soins à la clé, c’est engager la conversation avec votre corps et lui dire que vous voulez son bien. De même, les rapports sexuels et la masturbation aident à  enterrer la hache de guerre. Vous faites plaisir à votre corps et vous découvrez combien celui-ci peut vous en procurer.

Faites-vous belle
Quand on est en guerre avec son corps, c’est vrai qu’on n’est pas toujours motivée à l’idée de faire jolie. Pourtant, s’observer dans les vêtements qu’on aime et se savoir sexy en dessous, ça booste. On réalise alors que notre corps n’est pas si mal et de fil en aiguille, on le complimente. Et de compliment en compliment, on recommence. Cet étranger qui parfois nous déçoit devient alors source de bien-être. Il aura suffi de quelques efforts pour conclure que ça n’en demande pas tant que ça.

Ecoutez-le
Peut-être que les voix sont brouillées en temps de guerre. Et que vous ne percevez pas les messages de votre corps. Pourtant, il vous en envoie plein : j’ai faim, j’ai sommeil, j’ai envie de faire l’amour… Ne faites pas mine de ne pas entendre mais écoutez. En prenant compte des appels de votre corps, vous le respectez donc vous vous respectez. Dormir quand votre corps le demande, manger sain (ou gras) quand votre corps réclame… voilà comment petit à petit la communication se fluidifie. Vous l’écoutez, il vous écoutera.

Faites équipe
Votre corps ne vous veut aucun mal, on a tendance à l’oublier. Alors faites en un allié. Grâce à lui, tout va mieux : vous pouvez vous sentir belle, vous pouvez être mieux dans votre tête, moins fatiguée, plus concentrée. Dès lors que vous formez une équipe, qui s’entend et opère ensemble, ça roule tout seul. Pensez " un " car vous êtes un tout. Ça va mieux ?

Je me réconcilie avec mon corps, c’est décidé !
Je me réconcilie avec mon corps, c’est décidé !

Bougez (juste un peu) Oui, le sport aide à se réconcilier avec son corps. Mais puisque vous n’êtes pas réconciliée avec le sport (vieux souvenirs de la piscine en primaire), entreprenez juste de marcher. La marche est un très bon sport qui cache...