Douleurs au bas ventre pendant la grossesse : comment les soulager ?

Les douleurs abdominales, en bas du ventre, sont très fréquentes pendant la grossesse. Elles sont le plus souvent sans gravité, mais associées à d'autres symptômes, elles peuvent révéler des pathologies plus ou moins sérieuses.

Symptômes : douleurs à droite ou à gauche ?

Pendant la grossesse, les douleurs abdominales ressenties dans le bas-ventre peuvent prendre différentes allures : sourdes, intense, à type de crampes ou de tiraillements ou encore aiguës. Le type de la douleur va permettre d'orienter le diagnostic. Souvent, ces douleurs ne sont pas pathologiques et correspondent surtout à des douleurs ligamentaires liées à l'augmentation de volume de l'utérus. Elles ressemblent alors à des tiraillements et sont fréquentes en début de grossesse. Elles peuvent ressembler à des douleurs de règles. Elles rendent certains mouvements difficiles. En fin de grossesse, à l'approche du terme, les douleurs peuvent être liées aux contactions utérines, signifiant un accouchement proche.

Causes des douleurs abdominales

Premier trimestre

Les pathologies associées aux douleurs abdominales lors du premier trimestre sont principalement la grossesse extra-utérine, l'avortement spontané ou la torsion d'un kyste de l'ovaire.

  • La grossesse extra-utérine correspond à la nidation de l'œuf hors de l'utérus, en général dans une trompe. Il s'agit d'une urgence médico-chirurgicale, car elle peut entraîner une hémorragie interne par rupture de la trompe, et qui peut être fatale pour la mère. Les symptômes sont des douleurs abdominales fortes et persistantes, latéralisées à droite ou à gauche, des saignements vaginaux, des vertiges voire des évanouissements. La fréquence des grossesses extra-utérines observées avec un stérilet au cuivre est comprise entre 0,2 et 2 pour 100.
  • La fausse couche spontanée, fréquente au cours du premier trimestre, correspond à l'expulsion du fœtus. Les symptômes sont des crampes et douleurs abdominales, des saignements abondants et une disparition des symptômes de la grossesse.
  • L'une des complications des kystes ovariens est la torsion du kyste, qui nécessite une intervention chirurgicale d'urgence. Les ovaires, situés de chaque côté de l'utérus y sont reliés  par un pédicule qui est composé de nerfs, vaisseaux sanguins et de ligaments. Lorsqu'une torsion se produit, l'ovaire effectue une rotation totale ou partielle autour du pédicule entraînant alors l'apparition de violentes douleurs au niveau du bas-ventre. Il s'agit d'une urgence chirurgicale, car la torsion peut provoquer la nécrose de l'ovaire.

Deuxième trimestre

Au second trimestre, ces risques sont plus rares et les douleurs abdominales peuvent être liées à des pathologies extra-utérines comme une appendicite, une constipation ou d'autres troubles digestifs.

Troisième trimestre

Au troisième trimestre, les douleurs abdominales de la grossesse sont souvent liées aux contractions utérines. Normalement, ces contractions ne sont pas douloureuses. Si le terme n'est pas encore proche et qu'elles deviennent douloureuses, on peut craindre une menace d'accouchement prématuré et il est nécessaire de consulter un obstétricien ou une sage-femme, en urgence. L'infection urinaire, fréquente au cours de la grossesse, peut provoquer des douleurs pelviennes à tous les trimestres de la grossesse.

Comment soulager les douleurs au bas ventre ?

Les douleurs abdomino-pelviennes de la grossesse doivent, d'une manière générale, être explorées par une échographie afin de s'assurer de la bonne vitalité du fœtus et de l'évolution normale de la grossesse. A partir du deuxième trimestre, on propose également un monotoring pour s'assurer de toute souffrance fœtale. "Quel que soit le type de douleurs rencontrées au cours de la grossesse, il est fortement conseillé de ne pas prendre de médicaments sans avis médical. L'avis d'une sage-femme est un bon moyen d'être rassurée. Le repos est l'un des meilleurs moyens d'éviter les douleurs abdominales mécaniques", conseille le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Quand consulter ?

Il est toujours préférable de consulter face à des douleurs pelviennes de la grossesse. Même si elles sont, le plus souvent bénignes, un simple examen clinique peut suffire à s'en assurer. Au moindre doute, une échographie peut être réalisée, ainsi qu'un bilan biologique et un examen cytobactériologique des urines.

Merci au Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste. 

Douleurs au bas ventre pendant la grossesse : comment les soulager ?
Douleurs au bas ventre pendant la grossesse : comment les soulager ?

Sommaire Symptômes Causes • 1er trimestre • 2e trimestre • 3e trimestre Que faire ? Quand consulter ? Symptômes : douleurs à droite ou à gauche ? Pendant la grossesse, les douleurs abdominales ressenties dans le bas...