Rouges, gonflées... Soigner des petites lèvres irritées

Chez la femme, les lésions cutanées siégeant sur les petites lèvres correspondent à des états physiologiques bénins ou à différentes pathologies. Elles doivent être amenées à consulter un médecin afin de les soigner, surtout si les petites lèvres grattent, sont rouges et gonflées.

Définition : les petites lèvres, c'est quoi ?

La vulve est composée de grandes et de petites lèvres. Leur rôle principal est de protéger le clitoris, l'entrée du vagin et l'urètre. Roses, grises ou marrons, la couleur de ces replis cutanés changent en fonction des femmes et n'est pas liée à a couleur du reste du corps. Les petites lèvres peuvent également être recouvertes de petits points ou de petits boutons blancs.

Symptômes : lèvres rouges, gonflées, granuleuses, boutons...

Ces petites lèvres sont certaines fois la cible d'affections de la peau et des muqueuses. Ainsi, les femmes peuvent :

  • présenter des démangeaisons et des irritations,
  • avoir mal au niveau des petites lèvres,
  • avoir des petites lèvres deviennent rouges et gonflées,
  • avoir parfois la peau peut prendre un aspect pâle,
  • avoir mal ou ressentir une gêne lors des rapports sexuels

S'il est normal d'observer des petits points blancs ou des petits boutons blancs, ils ne doivent pas entraîner de douleurs. "Ils peuvent être le signe d'une infection bactérienne de la vulve parfois due au staphylocoque", précise le Dr Philippe Mironneau, gynécologue et obstétricien à Dijon.

Causes : pourquoi sont-elles irritées et changent-elles de couleur ?

Grains de Fordyce

Les grains de Fordyce sont des glandes sébacées localisées sur les lèvres et les joues, mais que l'on peut retrouver sur la verge chez l'homme et sur les petites lèvres chez la femme. Il s'agit d'une particularité physiologique, comme les grains de beauté ou les taches de rousseurs, et non d'une pathologie. Sur les petites lèvres, les grains de Fordyce se présentent sous la forme de papules (picots ou petits kystes) généralement de couleur jaunâtre. Leur distribution est bilatérale (symétrique) et régulière. 
Les grains de Fordyce sont très fréquents chez les femmes jeunes. 

Papillomatose physiologique de la vulve

La papillomatose physiologique (non pathologique) de la vulve est présente chez une femme sur trois. Elle se manifeste par de petites lésions bénignes (papilles rosées) pouvant apparaître sur les petites lèvres. De par leur aspect, elles peuvent être confondues avec des condylomes génitaux (verrues génitales). 

Condylomes ou verrues génitales

Les condylomes ou les verrues génitales sont des lésions cutanées bénignes provoquées par le virus du papillomavirus humain. Les démangeaisons (prurit), accompagné d'irritation, sont les signes cliniques  visibles les plus évidents. Ces lésions peuvent siéger sur les petites lèvres, mais aussi sur les grandes lèvres, le périnée, le vagin, le col utérin ou la région périnéale.

Herpès génital

L'herpès génital est une maladie infectieuse sexuellement transmissible qui se manifeste notamment par des démangeaisons, des irritations et des vésicules au niveau des organes génitaux. Chez la femme, ces symptômes peuvent atteindre la vulve (petites et grandes lèvres). Au début de l'infection, les vésicules sont généralement translucides et deviennent ensuite purulentes. " La douleur est fréquente, les vésicules forment souvent un petite bouquet ", décrit le Dr Mironneau. D'ailleurs, le caractère douloureux de l'herpès est un élément pertinent dans le diagnostic.

Lichen plan

Cette affection bénigne touchant la peau et les muqueuses peut dans certains cas siéger dans les zones génitales. Chez la femme, le lichen plan vulvaire prend la forme d'un prurit accompagné de lésions rouges.

Qui et quand consulter ?

A l'apparition de douleurs, d'inconfort ou d'une sensation de gène, il est recommandé de consulter son gynécologue ou son médecin traitant si les symptômes persistent plusieurs jours. Il n'est pas recommandé d'utiliser des médecines naturelles ou des remèdes de grand-mère sans avoir eu l'avis d'un professionnel.

Traitement : crèmes, chirurgie laser, cortisone... pour soigner des lèvres irritées

Le traitement de la cause de l'irritation. Si nécessaire, le professionnel de santé prescrira un traitement adapté pour soulager l'irritation. Si la patiente souffre d'un condylome alors un traitement immunomodulateur sous forme de crème est prescrit. Dans certains cas, un traitement chirurgical peut également être nécessaire. Il est réalisé au laser. Face à des démangeaisons, une crème à base de cortisone est souvent recommandée pour soulager les symptômes. Un contrôle médical permet ensuite de constater l'efficacité du traitement.

Merci au Dr Philippe Mironneau, gynécologue et obstétricien à Dijon.

Rouges, gonflées... Soigner des petites lèvres irritées
Rouges, gonflées... Soigner des petites lèvres irritées

Sommaire Définition Symptômes Causes • Grains de Fordyce • Papillomatose • Condylomes, verrues   • Herpès génital • Lichen plan Quand et qui consulter ? Traitements Définition : les petites lèvres, c'est...