Comment réduire les bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur sont un phénomène désagréable qui se produit majoritairement chez la femme à l'arrivée de la ménopause. Médicaments, remèdes naturels... Des moyens existent pour diminuer leur retentissement.

Définition

Les bouffées de chaleur se caractérisent par une sensation de chaleur intense et diffuse au niveau du buste, du cou et du visage, pendant la journée et la nuit, d'une durée variable de quelques secondes à quelques minutes. Elles peuvent s'accompagner de rougeurs, de sueurs, de frissons, et plus rarement de vertiges. Les bouffées de chaleur sont plus fréquentes chez les femmes, notamment à la ménopause ou avant la survenue des règles (lors du syndrome prémenstruel), mais elles peuvent aussi concerner les hommes.

Causes

Ménopause et bouffées de chaleur

A la ménopause, les bouffées de chaleur sont liées à d'importantes modifications hormonales. La sécrétion d'œstrogènes diminue et entraîne un déséquilibre hormonal qui dérègle le mécanisme de régulation de la température du corps (au niveau de l'hypothalamus) et qui provoque donc ces symptômes. Elles évoluent en moyenne sur plusieurs années et surviennent de manière irrégulière, de l'ordre de plusieurs fois par jour à quelques fois par semaine.

Andropause et bouffées de chaleur

L'andropause correspond à une diminution progressive du taux d'androgènes (les hormones males comme la testostérone) souvent après 50 ans chez l'homme. Souvent comparée à la ménopause chez la femme, l'andropause entraine aussi des bouleversements hormonaux pouvant être à l'origine de bouffées de chaleur.

Hypothyroïdie et bouffées de chaleur

Lors que la glande thyroïde se met au ralenti, comme dans l'hypothyroïdie (thyroïdite de Hashimoto, maladie de Basedow, etc.), le déficit hormonal peut agir sur la régulation de la température corporelle et provoquer des bouffées de chaleur en plus des autres symptômes.

Diabète et bouffées de chaleur

Avoir des bouffées de chaleur peut aussi être en lien avec un diabète. Il s'agit dans ce cas d'un risque car plus les bouffées de chaleur sont importantes et durent longtemps et plus le risque de diabète augmente.

"L'hygiène de vie est très importante pour diminuer les bouffées de chaleur"

Règles et bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur peuvent également survenir au moment, ou juste avant, la survenue des menstruations chez certaines femmes. C'est la diminution des œstrogènes en deuxième partie de cycle (après l'ovulation) qui peut provoquer ces symptômes.

Symptômes

Les bouffées de chaleur se manifestent par une sensation de chaleur intense et diffuse sur la partie supérieure du buste, le cou et le visage, apparaissant brutalement et disparaissant spontanément. Elles provoquent parfois des rougeurs, des sueurs, des frissons et plus rarement à des vertiges.

Diagnostic

Selon le profil de la patiente, le médecin procédera non pas au diagnostic des bouffées de chaleur mais à celui de la cause. Pour cela, il conduira un examen physique complet qui sera accompagné d'un questionnaire médical et d'examens complémentaires comme une prise de sang par exemple avec dosage du taux d'œstrogènes et de la FSH chez la femme, ou de la testostérone chez l'homme. La TSH peut être dosée si une pathologie de la thyroïde est suspectée.

Traitements

"L'hygiène de vie est très importante pour diminuer les bouffées de chaleur. En adoptant une alimentation équilibrée, limitée en sucre, et en évitant l'alcool, le tabac et les boissons excitantes comme le café, il est possible de réduire ses symptômes. Fuir les situations de stress et l'exposition à la chaleur est aussi recommandé" explique le Dr Claire Lewandowski, médecin spécialisée en médecine générale.

Traitement médicamenteux

Le traitement contre les bouffées de chaleur est celui de sa cause. Dans le cas d'une ménopause, il s'agit d'un traitement hormonal substitutif (THS) ou traitement hormonal de la ménopause (THM), prescrits uniquement en cas de retentissement important car ils ne sont pas dénués d'effets secondaires. Ils comblent le déficit hormonal causé par l'arrêt d'activité des ovaires en fournissant à l'organisme des œstrogènes combinés à un progestatif. Certains antécédents de pathologies comme un cancer du sein ou des maladies thromboemboliques ne permettent pas leur prise. Chez l'homme, le traitement de l'andropause est basé sur l'administration de testostérone naturelle jusqu'à obtenir une concentration sanguine aussi proche que possible de la sécrétion normale.

Homéopathie

L'homéopathie a toute sa place dans le traitement des bouffées de chaleur, en particulier a la ménopause et si le traitement hormonal substitutif est mal toléré. Pour cela on recommande de prendre 5 granules quatre à six fois par jour d'Elladona 9CH, qui atténue les bouffées de chaleur avec des sueurs importantes au niveau du visage, et d'Amylium nitrosum 9CH pour des bouffées de chaleur avec des sueurs et une sensation de froid après.

Phytothérapie

Plusieurs plantes peuvent être utiles pour soulager les bouffées de chaleur (chez l'homme et la femme) :

  • La sauge officinale qui a une action antisudorale (atténue la transpiration), à utiliser sous forme d'EPS ou de tisane. "Attention cependant a ne pas l'utiliser a long terme ou à fortes doses et a se renseigner auprès de son médecin en cas de traitement pour le diabète en raison du risque d'interaction" prévient le Dr Claire Lewandowski. 
  • Le houblon sous forme d'EPS.
  • Le gattilier, dont les fleurs et les fruits sont utilisés pour leur action de régulateur hormonal en lien avec les troubles du cycle menstruel féminin. Elle est utilisée sous forme d'EPS et d'extrait sec dans le traitement symptomatique du syndrome prémenstruel.
  • L'angélique chinoise, dont les racines sont utiles pour soulager les bouffées de chaleur sous forme d'extrait sec.
  • L'actée à grappes, dont les rhizomes et les racines sont utilisés pour leur action sur la transpiration excessive et les bouffées de chaleur sous la forme d'extrait sec.

Remèdes naturels

D'autres traitements comme l'acupuncture, l'auriculothérapie ou les huiles essentielles peuvent être efficaces sur les bouffées de chaleur. La Sauge sclarée, le Cyprès vert ou encore l'Anis vert sont utiles à la ménopause sous forme d'huile essentielle pour leurs capacités à mimer les œstrogènes. 

Comment réduire les bouffées de chaleur
Comment réduire les bouffées de chaleur

Sommaire Définition Causes • Ménopause • Andropause • Hypothyroïdie • Diabète • Règles Symptômes Diagnostic Traitements • Médicaments • Homéopathie • Phytothérapie • Remèdes naturels Définition ...