Semaine d'aménorrhée : le calcul en mois de grossesse

Les futures mamans souhaitent toutes connaître précisément l'avancée de leur grossesse. Deux méthodes peuvent les aider : le calcul des semaines de grossesse et celui des semaines d'aménorrhée. Précisions avec le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue.

Définition

Pour calculer la durée d'une grossesse, on a recours à deux méthodes, deux modes de calcul différents : la semaine d'aménorrhée et la semaine de grossesse.

  • Semaine d'aménorrhée : La semaine d'aménorrhée débute au premier jour des dernières règles. L'aménorrhée correspond à l'absence des règles ou menstruations. C'est l'un des principaux signes d'un début de grossesse. L'aménorrhée est alors dite " gravidique ", c'est-à-dire relative à la grossesse. Ce symptôme se manifeste au premier jour d'un cycle menstruel.
  • Semaine de grossesse : elle débute à la date supposée de la fécondation.

Semaine d'aménorrhée : le calcul

"Alors que le calcul des semaines de grossesse se base sur des moyennes, celui des semaines d'aménorrhée se fait à partir d'une date, ce qui le rend plus précis" explique le Dr Sylvain Mimoun. C'est pourquoi cette méthode est la plus couramment utilisée par les praticiens. "L'échographie est également partie prenante dans le calcul de la durée de la grossesse, car elle permet de confirmer ce qu'on a estimé de manière théorique en comptant les semaines d'aménorrhée", ajoute le gynécologue.

Semaine de grossesse : le calcul

Le début d'une grossesse correspond au jour de la fécondation. Celle-ci intervient lors d'un rapport sexuel pendant la période d'ovulation. "En gros, elle survient 14 jours après le début des règles, mais c'est une moyenne", explique le Dr Sylvain Mimoun, gynécologue. Le calcul des semaines de grossesse prend pour point de départ le jour théorique de la fécondation. Mais il n'est pas facile à établir précisément, car la période de fécondité s'étend de 1 à 5 jours (période d'ovulation).

Semaine d'aménorrhée en mois de grossesse

Une grossesse normale (à partir du jour de fécondation) dure 9 mois, soit 39 semaines de grossesse. Concrètement, 39 semaines de grossesse correspondent à 41 semaines d'aménorrhée.

Les aménorrhées non gravidiques

Certaines aménorrhées sont dites "non gravidiques" c'est-à-dire qu'elles ne sont pas dues à une grossesse. L'aménorrhée est notamment déclenchée à la ménopause. "Il y a aussi des absences de règles d'origine psychogène, dues à un traumatisme, qui peuvent durer très longtemps", ajoute le Dr Sylvain Mimoun. "Une femme qui se retrouve dans cette situation sans savoir si elle est enceinte devrait aller voir son gynécologue pour déterminer la cause de son absence de règles", conseille-t-il.

Merci au Dr Sylvain Mimoun, gynécologue et andrologue.