Jambes gonflées ou enflées : le signe de quoi ?

Les jambes enflées ou gonflées sont dues à la stagnation de liquides au niveau des membres inférieurs. Mais est-ce le signe d'une insuffisance veineuse cardiaque, rénale ou hépatique ? Est-ce un œdème ? Que faire si, en plus, elles sont rouges et douloureuses ?

Symptômes : chaleur, rougeur, une ou deux jambes ?

En général, le gonflement ou l'enflure des jambes concernent les deux jambes de manière uniforme. Après la nuit et la surélévation des jambes, elles sont souvent moins gonflées le matin. Au fur et à mesure de la journée, avec la gravité et les mouvements, le gonflement apparaît et devient plus important le soir. Il peut s'accompagner d'une sensation de lourdeurs dans les jambes, voire de douleurs, d'une rougeur ou de fourmillements.

Les différentes causes d'une jambe gonflée

Insuffisance veineuse

Un gonflement des jambes est le plus souvent dû à une insuffisance veineuse, quand le sang n'est pas suffisamment réabsorbé par les vaisseaux parce que ceux-ci sont trop dilatés ou inefficaces. Dans ce cas, les veines ne jouent pas correctement leur rôle de pompe vers le cœur.

Insuffisance cardiaque

L'insuffisance cardiaque apparaît lorsque le muscle du cœur perd de sa force musculaire et n'arrive pas à contracter normalement. Lorsqu'elle concerne surtout la partie droite du cœur, elle ralentit la circulation du sang, et en particulier le retour veineux et entraîne une accumulation de liquide dans les vaisseaux, en particulier au niveau des membres inférieurs. Ces œdèmes prédominent le soir dans les membres inférieurs et le matin, au visage.

Pathologies rénales / Insuffisance rénale

Les œdèmes des membres inférieurs en lien avec une pathologie rénale sont en général volumineux. Ils apparaissent soir dans un contexte d'insuffisance rénale, c'est-à-dire que le rein n'élimine pas assez les liquides de l'organisme. Ce problème peut apparaître suite à une atteinte du rein dans un contexte de diabète, d'atteinte des artères du rein ou du rein en lui-même.

Insuffisance hépatique

Un problème de foie peut aussi provoquer des œdèmes des membres inférieurs. C'est le cas en particulier chez la personne qui souffre d'une cirrhose hépatique suite à une consommation chronique d'alcool par exemple. Certaines maladies comme l'hémochromatose ou la maladie de Wilson peuvent aussi faire souffrir le foie et provoquer ce genre d'œdème.

Prise de médicament

Certains médicaments comme les inhibiteurs calciques (utilises pour traiter l'hypertension artérielle) ou les corticoïdes et les AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens) peuvent provoquer des œdèmes des membres inférieurs.

Grossesse

Les œdèmes des membres inférieurs sont plus fréquents pendant le troisième trimestre de la grossesse. Différents facteurs reliés aux conditions hormonales et aux changements anatomiques seront responsables de leur formation. Les glandes surrénales de la femme enceinte produisent en plus grande quantité l'aldostérone et le cortisol qui sont les hormones responsables de la rétention de l'eau. De plus, la progestérone, une hormone sécrétée depuis la fécondation, entraîne une dilatation des vaisseaux sanguins qui va rendre la circulation veineuse moins efficace, en particulier dans les jambes.

Fin du cycle menstruel

En 2e partie de cycle menstruel, après l'ovulation et jusqu'à l'arrivée des règles, c'est la progestérone qui domine. Cette hormone sexuelle féminine dilate les vaisseaux sanguins, en particulier les veines des jambes, ce qui peut entraîner plus de gonflement à ce niveau.

Quand consulter ?

Quand les gonflements des jambes deviennent volumineux, douloureux ou qu'ils sont asymétriques ou rouges et chaud, il est préférable de consulter le médecin traitant pour rechercher la cause et mettre en place un traitement.

Qui consulter ?

Le médecin traitant reste le premier interlocuteur en cas de gonflement des jambes. En fonction de la cause il pourra orienter vers un médecin ou un chirurgien vasculaire, un cardiologue, un néphrologue ou un hépatologue par exemple.

Diagnostic et examens

Le signe dit du 'godet' est souvent utilisé par le médecin : il appuie son doigt sur la jambe : si la marque reste quelques secondes, c'est le signe d'un œdème. Un bilan sanguin ou un échodoppler peuvent être utilisés pour confirmer ce diagnostic mais ils ne sont pas systématiquement nécessaires.

Traitements en fonction de la cause

Les drainages lymphatiques et le port de bas de contention ou de compression favorisent la circulation veineuse et lymphatique et réduisent les gonflements dus à une stagnation du sang et de la lymphe. Une alimentation adéquate, limitée en sel et une activité physique permettent aussi de soulager les symptômes. Le traitement de la cause des œdèmes est nécessaire et des médicaments diurétiques favorisant l'élimination d'eau par le rein peuvent être utilisés. Si une seule jambe est enflée, une phlébite ou une infection de type érysipèle sont plus fréquemment suspectées.

Prévenir le gonflement des jambes

Quand on est sujet à un gonflement des jambes, souvent à cause d'une insuffisance veineuse, il est possible de prévenir son apparition ou son aggravation en mangeant suffisamment de protéines et en limitant l'apport en sel et l'excès de poids, en ayant une activité physique régulière (comme marcher tous les jours par exemple), en arrêtant de fumer et en évitant la position debout ou l'assise prolongée trop longtemps. On déconseille aussi le port de talons, le chauffage au sol ou encore les pantalons trop serrés. Dormir les jambes surélevées (en plaçant un coussin sous le matelas par exemple) peut être une solution pour soulager les jambes en fin de journée.

Les conseils du médecin

Pendant un voyage en avion, évitez de croiser les jambes et levez-vous régulièrement pour marcher dans le couloir. N'oubliez pas de boire beaucoup d'eau pour éviter la déshydratation et de porter des vêtements amples et des bas de contention.

Pour aller plus loin : Fédération Française de cardiologie

Jambes gonflées ou enflées : le signe de quoi ?
Jambes gonflées ou enflées : le signe de quoi ?

Sommaire Symptômes Causes • Insuffisance veineuse • Insuffisance cardiaque • Problèmes au rein • Insuffisance hépatique • Prise de médicaments • Grossesse • Fin du cycle menstruel Quand consulter ? Qui consulter ? ...

Symptômes et questions diverses