Bouton sur le vagin : le signe de quoi ?

Découvrir un bouton au niveau de la zone génitale est toujours source d'angoisse. Est-ce grave ou bénin ? Quels sont les causes possibles en fonction des symptômes associés ? Quand faut-il consulter un médecin ou un gynécologue ?

Bouton sur le vagin : le signe de quoi ?
© Georgy Kopytin - 123RF

Bouton au niveau de la vulve ou du vagin ?

L'appareil génital féminin est encre mal connu, même parfois par les femmes elles même. Lorsque vous découvrez un petit bouton, celui-ci n'est, anatomiquement, pas situé sur votre vagin, partie intérieure du sexe féminin, mais sur la vulve, la zone génitale externe. La vulve se compose des petites lèvres, des grandes lèvres, du clitoris et du vestibule, l'orifice du vagin.

Causes possibles

Selon l'aspect du bouton, la cause d'apparition est différente et nécessite un traitement adapté. "Le diagnostic se fera en fonction de la douleur ressentie, mais aussi de son aspect et du délai d'apparition", précise le Dr. Elisabeth Paganelli gynécologue et secrétaire générale du SNGOF (Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France).

Mycose

De petits boutons rouges au niveau de la vulve peuvent être le signe d'une mycose, une maladie due à la prolifération de champignons. Ces boutons s'associent à des pertes abondantes et nauséabondes, des brûlures et des démangeaisons. La mycose est due à un déséquilibre de la flore intime, suite à la prise d'antibiotiques, de fluctuations hormonales, d'une hygiène intime trop agressive ou inadaptée. La prise d'antifongiques par voie locale et/ou orale est le traitement de référence.

Condylome

Le bouton peut être en relief, rosée et lisse ou en forme de tête de coq. Sa taille est plus ou moins importante, il peut être seul ou plusieurs. Le condylome est le plus souvent asymptomatique, n’entraînant ni douleur ni démangeaison. "Ces lésions sont dues à des papillomavirus humains (HPV). La transmission de ce virus est essentiellement sexuelle. Beaucoup de femmes sexuellement actives sont porteuses  de ce virus mais ne développent  pas ces boutons. Le traitement dépend du type, de la taille et de l'emplacement de la verrue génitale : les condylomes visibles sont brûlés et détruits avec de l'azote liquide. La verrue génitale peut également être soignée par l'application de crèmes spécifiques à base d'imiquimod (3 fois par semaine pendant 6 semaines) qui va stimuler le système immunitaire et combattre l'infection, de fluorouracile (1 fois par jour pendant 3 à 4 semaines) ou de podophyllotoxine (2 fois par jour pendant 3 jours) qui vont brûler la verrue", précise le Dr. Paganelli.

Molluscum

Un petit bulbe à la surface de la peau, de couleur chair ou rose, de petite taille (entre 1 et 5 mm de diamètre) doit faire penser à un molluscum, une lésion cutanée due à un virus. Indolore, il résulte le plus souvent d'une contamination sexuelle.

Herpès génital

L'herpès génital se caractérise par un bouquet de vésicules qui éclatent au bout de quelques jours, provoquant des douleurs vives, de la fièvre, une grande fatigue et des démangeaisons intenses. Cette lésion est causée par un virus (Herpes Simplex Virus). C'est une MST, elle résulte d'une contamination sexuelle, très contagieuse. Il nécessite un traitement antiviral de 5 à 10 jours selon les cas.

Syphilis

Dans de très rares cas, le bouton peut être lié à la syphilis, une maladie sexuellement transmissible. Le bouton est alors rosé et dur, sa base est enflée. "Le traitement repose sur la prise d'un antibiotique dont la durée varie en fonction du stade syphilitique, explique le Dr. Paganelli. Les partenaires sexuels doivent aussi être traités".

Lésions malignes

Dans de très rares cas, un bouton vulvaire peut être le signe d'un état précancéreux ou cancéreux.

Quand consulter ?

Dès que vous constatez la présence d'un bouton et que vous ressentez des douleurs, prenez rendez vous avec votre médecin traitant.

Merci au Dr Elisabeth Paganelli gynécologue et secrétaire générale du SNGOF (Syndicat National des Gynécologues et Obstétriciens de France)

Bouton sur le vagin : le signe de quoi ?
Bouton sur le vagin : le signe de quoi ?

Sommaire Boutons sur le vagin ou la vulve ? Causes possibles • Mycose • Condylome • Molluscum • Herpès génital • Syphilis • Lésions malignes (cancéreuses) Quand consulter ? Bouton au niveau de la vulve ou du...