Parodontite : quelles causes, comment la soigner ?

Souvent douloureuse et causant une mauvaise haleine et des gonflements, la parodontite est souvent la conséquence d'une gingivite. Il convient de la prendre au sérieux car elle peut aboutir à terme à une chute de la dent. Comment la soigner ? Est-ce douloureux ?

Parodontite : quelles causes, comment la soigner ?
© Tharakorn Arunothai - 123RF

Définition : qu'est-ce qu'une parodontite ?

La parodontite est une atteinte des tissus parodontaux (c'est à dire des tissus de soutien de la dent : os, ligament, gencive, cément). Elle fait souvent suite à une gingivite (ou inflammation de la gencive). La parodontite correspond à une inflammation aiguë, avec perte progressive d'os pouvant aboutir à la mobilité de la dent, puis à terme à la chute de la dent.

Causes

La parodontite peut être causée par des bactéries spécifiques, mais par des défauts d'hygiène buccodentaire, par l'âge, par des modifications hormonales (notamment lors de la grossesse ou de la ménopause), par des maladies (notamment par le diabète et par le VIH), ainsi qu'à des habitudes de vie : consommation de tabac, d'alcool ou encore malnutrition.

Cigarette électronique et parodontite

"Les effets de la cigarette électronique sur le parodontaux sont toujours discutés, mais semblent être une réalité", explique le Docteur Vidal.  Et d'ajouter : "les cigarettes électroniques peuvent être considérées comme une alternative intéressante pour accompagner l'arrêt du tabac, mais ce sont pas une solution en soi".

Parodontite et couronne

"Des couronnes dentaires mal adaptées sont des facteurs de parodontite, dans le sens où elles ne permettent pas une hygiène dentaire rigoureuse, et donc l'accumulation de plaque dentaire", prévient le Docteur Vidal. En revanche, une couronne bien adaptée permet une bonne cicatrisation d'une parodontite correctement prise en charge.

Symptômes : douleur, mauvaise haleine...

La parodontite se manifeste par une rougeur et un gonflement de la gencive, avec parfois des suppurations. Elle peut être accompagnée de douleurs, de gêne, d'halitose (mauvaise haleine). "À l'examen, le dentiste retrouve une perte d'attache du ligament (qui relie la dent à l'os) et une mobilité des dents", explique le Dr Vidal.

parodontite
Parodontite : inflammation de la gencive et plaque dentaire sur la dent (jaune) © Yelena Bushtarenko - 123RF

Parodontite agressive

La parodontite agressive est une atteinte des atteintes aiguës des tissus parodontaux qui touche essentiellement les patients jeunes, sans maladie générale. Elle est caractérisée par une perte osseuse précoce et une perte d'attache importante. On retrouve souvent une bactérie (Porphyromonas gingivalis) qui semble être spécifique de cette pathologie. "Elle se retrouve prédominante dans certaines familles" note le Dr Vidal.

Parodontite sévère

Pour le Dr Vidal, "La parodontite sévère caractérise juste le stade de la pathologie parodontale : du fait de son ancienneté ou parfois de son agressivité."

Parodontite : est-ce contagieux ?

La parodontite est une maladie infectieuse, liée à la présence de bactéries, mais au milieu d'autres cofacteurs. "Dans l'absolu, j'ai envie de dire que c'est contagieux, mais je ne trouve aucune littérature qui parle de contagiosité", ajoute le spécialiste; 

Diagnostic

Le diagnostic de la parodontite est principalement posé par le dentiste traitant après examen clinique et radiographique. L'examen clinique montre un saignement des gencives, la présence de poches parodontales (c'est à dire une perte d'attache du ligament) et parfois des mobilités dentaires. La sévérité de l'atteinte peut être mesurée par réalisation d'une mesure de la perte d'attache ligamentaire (c'est à dire de la profondeur des poches parodontales) et par analyse d'un status parodontal (réalisation d'un ensemble de radiographies précises). Ce dernier est "au fur et à mesure remplacé par un examen radiographique en 3 dimensions (Cone beam) de haute précision, ajoute le Dr Vidal. Ces mesures peuvent avoir de l'intérêt pour évaluer la réussite du traitement mis en place. Parfois, un antibiogramme peut être réalisé pour reconnaître les bactéries présentes en bouche.

"Les antibiotiques sont rarement utiles"

Traitement : soigner une parodontite

"Les antibiotiques sont rarement utiles", signale d'emblée le Dr Vidal. Le traitement consiste en premier lieu en la mise en place d'une hygiène bucco-dentaire rigoureuse et par des modifications d'habitudes de vie néfastes (arrêt du tabac principalement). Un détartrage-polissage puis un surfaçage sont recommandés dans le traitement de la parodontite. Parfois, des interventions chirurgicales s'imposent. "Des cofacteurs locaux pourront être prises en charge, par le remplacement des prothèses inadaptées, par le remplacement des dents absentes, par l'amélioration de l'occlusion (c'est à dire des points de contact des dents entre elles)", ajoute notre interlocuteur. 

Prévention

Afin de prévenir la parodontite, il est recommandé d'adopter une bonne hygiène bucco-dentaire :

  • Se brosser les dents 2 minutes 3 fois par jour avec brosse à dents souple, ou brosse à dents électrique.
  • Effectuer une brossage interdentaire (fil, brossettes, jet)
  • Consulter régulièrement son chirurgien-dentiste (6 mois à 1 an, selon les patients)
  • Consulter en cas de saignement des gencives ou mobilité des dents.
  • "Les bains de bouche ne sont pas recommandés au long cours, rappelle le spécialiste.
  • Arrêter de brosser si les gencives saignent : "ça ne fera qu'aggraver le problème en maintenant en place les facteurs d'atteinte parodontale", précise-t-il. 

Merci au Docteur Cyril Vidal, dentiste.

Parodontite : quelles causes, comment la soigner ?
Parodontite : quelles causes, comment la soigner ?

Sommaire Définition Causes Parodontite et cigarette électronique Parodontite et couronne Symptômes Parodontite agressive Parodontite sévère Est-ce contagieux ? Diagnostic Traitement Prévention Définition :...