Gingivite : que faire ?

Gencives gonflées, qui saignent... La gingivite est la maladie parodontale la plus fréquente. Or, elle peut conduire au déchaussement dentaire. Quels sont les traitements ? Les solutions naturelles ? Réponses et conseils avec le Dr Camille Inquimbert, chirurgien-dentiste à Montpellier.

Définition de la gingivite dentaire

La gingivite est l'inflammation de la gencive, le plus souvent liée à l'accumulation de plaque dentaire (bactéries) sur les dents et la gencive. En général indolore, mais évolutive, elle constitue la maladie parodontale la plus fréquente. D'autres types de gingivites peuvent survenir dans des contextes bien précis. 

Gingivite hypertrophique

La gingivite hypertrophique est causée par la prise de certains médicaments (ex : certaines familles d'antiépileptiques), elle se manifeste par l'augmentation importante du volume de la gencive. 

Gingivite gravidique

"La gingivite gravidique est la manifestation orale la plus fréquemment retrouvée chez la femme enceinte. Elle est liée aux variations hormonales. On observe des gencives œdématiées, érythémateuses, avec des saignements au brossage voire spontanés. On peut également retrouver des épulis : lésions nodulaire érythémateuse unilobé pouvant grossir entre deux dents", explique le Dr Camille Inquimbert.

Gingivite ulcéro-nécrotique

La gingivite ulcéro-nécrotique est causée par le stress, une infection virale ou bactérienne, la malnutrition. Le facteur initial est la mauvaise hygiène bucco-dentaire. "On retrouve une douleur gingivale qui empêche le brossage avec des saignements importants. La gencive a un aspect très dégradé, accompagnée par une mauvaise haleine", précise la chirurgien-dentiste.

Causes

Outre la plaque dentaire, les facteurs favorisant l'apparition d'une gingivite sont des dents mal alignées ou couronnes mal adaptées, une mauvaise hygiène bucco-dentaire, une carence en vitamine C, le stress, le diabète et le tabac. Lors de la grossesse, les modifications hormonales peuvent aussi provoquer une gingivite. Certains médicaments comme les antidépresseurs et les antiépileptiques peuvent enfin causer une gingivite. 

Symptômes

La gingivite simple (chronique), liée à l'accumulation de plaque, se manifeste par les symptômes suivants : gencives rouge vif et enflées (œdème apparent), saignement (plus particulièrement au contact de la brosse à dent, ou de certains aliments) et mauvaise haleine. 

Traitement : que faire ?

Le traitement repose sur un détartrage régulier (tous les 6 mois pour les patients sujets aux récidives) et l'application de règles d'hygiène bucco-dentaire adaptées. En complément, il faut retrouver une hygiène dentaire adaptée :

  • Lavage méticuleux des dents au moins deux fois par jour pendant 2 minutes.
  • Usage d'une brosse à dents souple (manuelle ou électrique).
  • L'utilisation de brossettes interdentaires quotidiennement.
  • Un dentifrices adapté recommandé par votre chirurgien-dentiste.

Quels traitement naturels ?

"Un traitement naturel peut être proposé en attendant la consultation dentaire mais pas d'automédication, car les symptômes peuvent s'aggraver s'il n'y a pas de suivi par un dentiste", avertit la spécialiste.

• L'argousier

La baie d'argousier est un fruit très complet aux multiples vertus (fatigue, grippe, ulcères, manque d'appétit...). Sa teneur en vitamine C est 30 fois supérieure à celle de l'orange. L'argousier est surtout utilisé pour ses propriétés cicatrisantes et pour les soins dermatologiques en général. L'argousier, dont toutes les parties de la plante sont utilisées, existe sous plusieurs formes (jus, miel, ampoules, huile, crème, sirop...). 

Si vos gencives sont gonflées, rouges et douloureuses, prenez rendez-vous chez le dentiste.

• Le géranium

Le géranium est une plante herbacée commune, vivace en climat chaud, qui pousse dans toutes les régions tempérées de l'hémisphère nord. Le géranium Robert utilisé en phytothérapie pour ses propriétés antiseptiques, hémostatiques est préconisé dans les affections cutanées, sous forme de décoction, en rinçage de bouche ou badigeonnant les gencives avec des compresses imbibées. 

• L'olivier

L'olivier est un arbre fruitier qui pousse naturellement dans les climats chauds et cultivé autour du bassin méditerranéen depuis 3500 ans avant notre ère. Les feuilles d'olivier ont été utilisées de tous temps pour désinfecter les blessures cutanées. Pour les inflammations des muqueuses telles que les gingivites, l'olivier est particulièrement efficace en rinçage de bouche ou en badigeonnant les gencives sous forme de décoction (feuilles) ou d'EPS. 

• La sauge

La sauge officinale, qui pousse sur le pourtour méditerranéen et qui aime le soleil, est utilisée dans le traitement des troubles de la digestion, de la transpiration (excessive). Son usage est également recommandé en cas d'inflammation des muqueuses (gencives, nez, bouche, pharynx...), sous forme de décoction (feuilles et sommités fleuries) en rinçage buccal ou en badigeonnant les gencives avec des compresses ou des bâtonnets imbibés d'infusion de sauge. 

• Feuille de papayer

"L'extrait de feuille de papayer contribue à diminuer la formation de tartre, prévient la mauvaise haleine et les aphtes et réduit le saignement et l'inflammation occasionnelle des gencives", remarque le Dr Inquimbert.

Evolution et complications : gare au déchaussement dentaire

"Non traitée, la gingivite peut évoluer en parodontite avec une perte des tissus de soutien de la dent que l'on appelle plus couramment le " déchaussement des dents " et peut ainsi conduire à des mobilités dentaires" prévient notre interlocutrice.

Le mécanisme d'évolution de la simple gingivite en parodontite est simple : des poches parodontales s'étendant de la racine de la dent à l'os sous-jacent se forment entre les dents et la gencive. Ces poches captent la plaque dans un milieu dénué d'oxygène, facilitant la croissance d'une forme agressive de bactéries. Si le processus pathologique se poursuit, l'os qui jouxte la poche est détruit, entraînant une mobilité de la dent qui finit, un jour ou l'autre, par tomber."En fonction des pathologies, plusieurs traitements spécifiques peuvent être envisagés. Il faudra alors réaliser un bilan parodontal et la mise en place d'un traitement adapté. Chez les patients diabétiques, on remarque une plus importante sévérité́ de gingivite."

Merci au Dr Camille Inquimbert, chirurgien-dentiste.

Gingivite : que faire ?
Gingivite : que faire ?

Sommaire Définition de la gingivite dentaire • Gingivite hypertrophique • Gingivite gravidique • Gingivite ulcéro-nécrotique Causes Symptômes Que faire ? Traitements naturels Evolution : le déchaussement des dents ...