Vaccin contre les oreillons : nom, intérêt, effets secondaires

Les oreillons sont une maladie très contagieuse due à un virus qui se transmet par des gouttelettes de salive. Des cas surviennent toujours en France. Son vaccin appelé souvent "le ROR" est obligatoire depuis 2018. Tout savoir.

Vaccin contre les oreillons : nom, intérêt, effets secondaires
© 123RF-Petar Dojkic

Quel vaccin contre les oreillons ?

Le vaccin contre les oreillons est combiné avec les vaccins contre la rubéole et la rougeole (ROR).

Pourquoi se faire vacciner contre les oreillons chez l'enfant ?

"La vaccination contre les oreillons permet de se protéger contre cette maladie, susceptible d'entraîner des pertes d'audition chez l'enfant", explique le Dr Patrick Aubé. Il faut savoir qu'à ce jour, il n'existe pas de traitement curatif contre cette maladie.

Et chez l'adulte ?

Si cette maladie est plutôt bénigne chez l'enfant, elle peut causer de vrais problèmes chez l'adulte. Elle est notamment susceptible d'entraîner une inflammation des testicules chez l'homme, entraînant par conséquent l'infertilité. "En plus des injections faites pendant l'enfance, des chercheurs suggèrent une troisième dose à l'âge de 18 ans pour éviter ces complications", observe le médecin généraliste.

Qui a découvert ce vaccin ?

C'est Maurice Hilleman, un microbiologiste américain spécialisé dans l'étude des vaccins qui a découvert celui contre les oreillons.

Un vaccin obligatoire depuis quand ?

Depuis 2018, la vaccination contre les oreillons est obligatoire pour les nourrissons nés à partir du 1er janvier 2018 avec une dose à l'âge de 12 mois et une dose entre 16 et 18 mois. "Le vaccin ne doit pas être fait en cas d'allergie, de troubles immunitaires ou encore de grossesse. De plus, la grossesse doit être évitée dans le mois suivant la vaccination", avertit le Dr Aubé.

Composition

Les vaccins contre les oreillons sont conçus à partir de virus vivants atténués. Ils sont toujours combinés avec les vaccins contre la rubéole et la rougeole (ROR).

Noms des vaccins disponibles

Priorix® et M-M-RVaxpro®.

1 enfant sur 10 réagit avec de la fièvre

Quand faire ce vaccin ?

• Nourrissons et enfants :

1 dose à l'âge de 12 mois.

1 dose entre 16 et 18 mois.

• Personnes nées à partir de 1980 et âgées de plus de 12 mois :

2 doses avec un délai minimum d'un mois entre les 2 doses.

Au sein d'une collectivité, une troisième dose peut s'avérer nécessaire chez l'adolescent ou l'adulte.

Dates des rappels

1 dose entre 16 et 18 mois.

Réactions après le vaccin ROR

La vaccination contre les oreillons est bien tolérée. Elle peut provoquer quelques réactions peu sévères comme une inflammation au niveau de l'injection ou des courbatures. Selon Santé publique France "un enfant sur dix réagit avec de la fièvre, parfois avec des plaques rouges sur la peau pouvant ressembler à la rougeole et débutant cinq à douze jours après l'injection. Une réaction à l'endroit de la piqûre est possible mais rare." Si la fièvre est très élevée, elle peut provoquer une convulsion fébrile : il est donc important de surveiller la température. 

  • Une fièvre supérieure ou égale à 39 °C se produit chez 5 à 10% des vaccinés entre le 5e et le 12e jour suivant la vaccination et dure d'un à deux jours.
  • Une éruption se produit chez environ 5% des personnes vaccinées, également entre le 5e et le 12e jour, et dure d'un à trois jours.

Prix et remboursement

Priorix® : 14,50€ avec une prise en charge de 65% par l'assurance maladie.

M-M-RVaxpro® : 14,50€ avec une prise en charge de 65% par l'assurance maladie.

Merci au Dr Patrick Aubé, médecin généraliste auteur du livre "20 plantes médicinales pour se soigner tous les jours" aux éditions Leduc.S

Vaccin contre les oreillons : nom, intérêt, effets secondaires
Vaccin contre les oreillons : nom, intérêt, effets secondaires

Sommaire Vaccin contre les oreillons Vaccination chez l'enfant Vaccination chez l'adulte Découverte du vaccin Vaccin obligatoire Composition Noms Quand se faire vacciner ? Dates des rappels Réactions Prix,...