Vaccin contre la grippe : efficacité, obligations, effets secondaires

Chaque année en France, la grippe touche entre 2 et 6 millions de personnes au cours de l'automne et de l'hiver. L'épidémie est particulièrement dangereuse pour les jeunes enfants et les personnes de plus de 65 ans. Tout savoir sur le vaccin avec le Pr Vincent Dubée, médecin spécialiste en maladies infectieuses et tropicales au CHU d'Angers.

Qu'est-ce que le vaccin contre la grippe ?

Le vaccin contre la grippe permet de réduire le risque d'être contaminé par la grippe et de développer une complication de cette maladie. La vaccination est particulièrement recommandée chaque année pour les personnes de plus de 65 ans ainsi que chez les sujets fragilisés par certaines maladies chroniques.

Qui l'a inventé ?

Le vaccin contre la grippe a été mis au point dans les années 1930 par le biologiste américain Jonas Salk. "Depuis, sa composition a énormément changé afin de suivre l'évolution naturelle des virus grippaux", commente le Pr Vincent Dubée, médecin spécialiste en maladies infectieuses et tropicales au CHU d'Angers. 

Composition

Le vaccin antigrippal contient des fragments de virus Influenza (virus responsables de la grippe) issus de trois ou quatre souches différentes.

Fabrication

"Les instituts Pasteurs participent à la surveillance épidémiologique de la grippe et à la description des virus circulants. Mais le vaccin d'une année est choisi bien avant le début de l'épidémie à partir des données recueillies en automne par l'ensemble des réseaux de surveillance (pas seulement l'institut Pasteur)", explique le spécialiste. L'isolement des virus est ensuite effectué sur œuf de poule embryonné. Les souches virales les plus répandues sont ensuite sélectionnées. Deux réunions internationales se tiennent chaque année à l'OMS : une en février pour la composition du vaccin de l'hémisphère nord et l'autre en septembre pour celle de l'hémisphère sud.

"Le vaccin assure une protection de 30 à 60%"

Noms des vaccins contre la grippe

INFLUVAC, FLUARIXTETRA, VAXIGRIP TETRA et INFLUVAC TETRA.

Efficacité

"Le vaccin assure une protection de 30 à 60%, le taux d'efficacité est variable selon les années", souligne l'infectiologue. Une quinzaine de jours est nécessaire afin que la protection du vaccin soit efficace.

Obligatoire ou recommandé ?

Le vaccin contre la grippe n'est pas obligatoire mais recommandé pour les personnes fragiles, notamment les personnes âgées, celles atteintes de maladies chroniques, les obèses ainsi que les femmes enceintes. " Chez ces personnes, la grippe est souvent plus sévère et responsable de complications graves. C'est pourquoi, chaque année, la sécurité sociale leur envoie une invitation à se faire vacciner gratuitement ", précise le Pr Vincent Dubée. La grippe peut être à l'origine de troubles respiratoires et/ou cardiaques chez les personnes à risque et, plus spécifiquement chez la femme enceinte, de fausses couches et d'accouchements prématurés. Les anticorps produits suite à l'administration du vaccin anti-grippal pendant la grossesse sont autant bénéfiques à la mère qu'à l'enfant à naître. Ces anticorps sont transmis au fœtus via le placenta et restent efficaces jusqu'à 3 à 6 mois après la naissance. 
Administré chez la femme enceinte, le vaccin contre la grippe protège l'enfant à l'âge où il est le plus exposé au risque de complications. 

Où faire ce vaccin ?

Le vaccin contre la grippe saisonnière peut être prescrit par un médecin ou une sage-femme. Les médecins, les infirmiers, les sages-femmes et certains pharmaciens sont habilités à effectuer le vaccin.

Gratuit pour qui ?

Les personnes de plus de 65 ans bénéficient de la gratuité du vaccin contre la grippe, ainsi que les femmes enceintes et ceci quel que soit le trimestre de la grossesse. Le vaccin est également gratuit pour les enfants et adolescents âgés de 6 mois à 18 ans et ayant un état de santé qui nécessite un traitement prolongé en raison d'une pathologie chronique. 
Peuvent également bénéficier de la gratuité :

  • L'entourage familial des nourrissons âgés de moins de six mois présentant des facteurs de risque de grippe comme les prématurés, notamment ceux porteurs de séquelles à type de broncho dysplasie et les enfants atteints de cardiopathie congénitale, de déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire ou d'une affection de longue durée. 
  • Les personnes obèses présentant un indice de masse corporelle (IMC) égal ou supérieur à 40 kg/m² et les personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ainsi que dans un établissement médico-social d'hébergement quel que soit leur âge. D'autre part, les professionnels de santé libéraux, comme les médecins, infirmières, sage-femmes... qui sont en contact régulier et prolongé avec des personnes à risque de grippe important.
  • Les personnes et les enfants à partir de 6 mois, atteintes de certaines maladies chroniques parmi lesquelles : le diabète de type 1 et de type 2, l'asthme, la BPCO (Bronchite chronique obstructive). les maladies respiratoires provoquant une insuffisance respiratoire, un antécédent d'accident vasculaire cérébral, les maladies neurologiques et musculaires ayant de sévères répercussions, l'insuffisance cardiaque, la  mucoviscidose, la drépanocytose, les cardiopathies graves, les troubles du rythme cardiaque, l'infection virus HIV, les néphropathies chroniques, les maladies provoquant un déficit immunitaire sévère, les maladies chroniques du foie.

Attraper la grippe malgré le vaccin

"L'efficacité du vaccin antigrippal n'est pas absolue car les souches de virus responsables des épidémies ne sont pas toutes présentes dans le vaccin. De plus, le vaccin est moins efficace chez certaines personnes en raison d'un système immunitaire plus faible. Il est donc possible d'être malade de la grippe même si l'on a été vacciné", explique le spécialiste.

En revanche, le vaccin, qui est préparé à partir de virus tué, ne peut en aucun cas provoquer de grippe. Une petite réaction fébrile accompagnée d'un état grippal peut survenir le lendemain, manifestations cédant en 2 jours au maximum.

Rappels

Il est nécessaire de refaire le vaccin chaque année en raison de la modification du virus d'une année sur l'autre. En effet, cette modification entraîne une composition différente du vaccin. 
Les personnes ayant reçu un vaccin anti grippe gratuit l'année précédente peuvent se faire délivrer le vaccin par la pharmacie et se rendre chez une infirmière sans avoir besoin de consulter leur médecin. Pour trouver une infirmière, adressez-vous à votre médecin ou à votre pharmacien.

Effets secondaires au vaccin

La vaccination contre la grippe est bien tolérée. Elle peut provoquer quelques réactions peu sévères comme une inflammation au niveau du site d'injection. 

Prix et remboursements

Le vaccin est pris en charge à 100% pour les personnes considérées comme à risque. Pour les autres, le prix du vaccin est compris entre 6,20€ et 11,13€ avec un taux de remboursement à 65%.

Merci au Pr Vincent Dubée, médecin spécialiste en maladies infectieuses et tropicales au CHU d'Angers. 

Vaccin contre la grippe : efficacité, obligations, effets secondaires
Vaccin contre la grippe : efficacité, obligations, effets secondaires

Sommaire Définition Invention Composition Fabrication Noms Efficacité Obligatoire ou recommandé ? Où le faire ? Gratuit pour qui ? Attraper la grippe malgré le vaccin Rappels Effets secondaires Prix,...