Herpès de l'enfant : tout savoir sur la gingivostomatite herpétique

La gingivostomatite est la manifestation la plus fréquente de la primo-infection à herpès simplex virus. Il s'agit d'une affection pédiatrique courante qui touche principalement les enfants de 1 à 4 ans mais peut se voir à tout âge. Découverte.

Herpès de l'enfant : tout savoir sur la gingivostomatite herpétique
© 123RF-Piyawat Nandeenopparit

Définition de la gingivostomatite herpétique

La gingivostomatite herpétique est une atteinte de la muqueuse buccale liée à une infection par l'herpès virus simplex. Elle est caractérisée par l'apparition de vésicules (petits cloques) dans la bouche, avec une extension secondaire autour des lèvres. Ces vésicules vont rapidement se rompre pour former des ulcérations aphtoïdes. L'irritation de la muqueuse buccale qui en découle s'appelle une stomatite.

Causes

La gingivostomatite herpétique est une primo-infection provoquée dans 90 % des cas par l'herpès virus simplex de type 1. Il s'agit d'une infection pédiatrique courante. L'infection à herpes peut être symptomatique ou non. On estime qu'après 5 ans, 80 % des enfants ont été infectés.

Symptômes

"Le diagnostic est posé devant la présence de zones ulcérées douloureuses (aphtes) en grand nombre sur l'ensemble de la cavité buccale (intérieur des joues, langue, fond de la gorge, palais, lèvres, menton) avec parfois des gencives douloureuses, érythémateuses et enflées. Des vésicules sont parfois visibles autour des lèvres ou sur le menton", explique le Docteur Aude Mariani-Ecochard, pédiatre à la Clinique St Jean à Montpellier.

  • La présence de dépôts blanchâtres sur la langue et les amygdales évoque une surinfection secondaire par un champignon (mycose buccale), très fréquente chez les plus petits.
  • On note souvent une forte salivation, une haleine fétide, ou des ganglions au niveau du cou.
  • L'alimentation est rendue difficile par les lésions buccales.
  • La fièvre est fréquente mais n'est pas constante.

L'incubation est de 2 à 3 jours seulement.

Contagion

Cette affection est très contagieuse via la salive. La contagion varie de 8 à 20 jours. L'incubation est courte, de l'ordre de 2 à 3 jours

Durée

Les lésions guérissent spontanément en 7 à 15 jours. Les vésicules buccales cicatrisent lentement, se recouvrant d'une membrane grisâtre avant de disparaître. Les vésicules des lèvres et du menton, s'il y en a, se recouvrent d'une croûte brune qu'il faudra respecter pour permettre une bonne cicatrisation.

Prise en charge

Le traitement est le plus souvent ambulatoire et symptomatique. Les parents doivent surtout veiller à ce que l'enfant s'hydrate suffisamment (proposer de l'eau sucrée ou du lait pour éviter l'hypoglycémie). L'hospitalisation est parfois nécessaire, lorsque l'enfant ne peut plus s'hydrater ou s'il existe des complications.

Traitements pour la soulager

La douleur est traitée par des antalgiques (paracétamol essentiellement).

L'adjonction d'un traitement local (gel, bains de bouche) est difficile à administrer et a peu d'intérêt, sauf s'il existe une surinfection par un champignon (mycose buccale).

Un traitement antiviral peut être prescrit par le médecin, traitement d'autant plus efficace qu'il est mis en place rapidement, dans l'idéal dès l'apparition des premières lésions.

Il faut impérativement éviter tout traitement anti-inflammatoire ou corticoïdes en pommade ou par voie orale, qui peuvent être à l'origine de complications sévères. "La stomatite herpétique n'est pas une condition d'éviction obligatoire de la collectivité (crèche ou école). Mais pour le confort de l'enfant, il est mieux, si possible, qu'il soit gardé à domicile pour être soigné et surveillé", conseille le médecin.

Complications

Dans certains cas, l'infection herpétique peut provoquer des complications : déshydratation, surinfection mycosique ou bactérienne, herpès oculaire, exceptionnellement hépatite ou méningo-encéphalite (chez l'enfant immunodéprimé en particulier).

Chez l'enfant porteur d'une dermatite atopique ou eczéma, il faudra être particulièrement vigilant en raison du risque d'aggravation cutanée sévère (Syndrome de Kaposi Juliusberg)

Ces différentes complications nécessitent une prise en charge rapide en hospitalisation.

Réalisé en collaboration avec le Docteur Aude Mariani-Ecochard, pédiatre à la Clinique St Jean à Montpellier.

Herpès de l'enfant : tout savoir sur la gingivostomatite herpétique
Herpès de l'enfant : tout savoir sur la gingivostomatite herpétique

Sommaire Définition Causes Symptômes Contagion Durée Prise en charge Traitements Complications Définition de la gingivostomatite herpétique La gingivostomatite herpétique est une atteinte de la muqueuse buccale...