Moustique tigre : maladies, piqûres, taille, photo

MOUSTIQUE TIGRE. Le moustique tigre est l'une des espèces les plus invasives. Originaire d'Asie, il est implanté et actif dans 51 départements en France. Comment le reconnaître ? A quoi ressemble sa piqûre ? Quels risques ? Tout savoir avec Stéphane Gayet, infectiologue.

Selon le site Vigilance-moustiques, "il n'y a plus de départements en simple veille sanitaire" c'est-à-dire de territoires exemptés de la présence du moustique tigre. Toute la France est soit dans le jaune (surveillance entémologique*), le orange (interception ponctuelle de moustique tigre sur les 5 dernières années) ou le rouge (moustique tigre officiellement implanté et actif).

Moustique tigre : carte de sa présence en France

Depuis le début de l'année 2019, 9 nouveaux départements sont passés en vigilance rouge : Charente-Maritime, Côte-d'Or, Loire, Nièvre, Puy-de-Dôme, Paris, Seine-et-Marne, Essonne et Seine-Saint-Denis. Ils s'ajoutent aux :

  • 42 déjà dans le rouge en 2018 : Aisne, Hautes-Alpes, Hautes-Pyrénées, Ariège, Lozère, Indre, Maine-et-Loire, Corrèze, Val-de-Marne, Bas-Rhin, Haut-Rhin, Vendée, Saône-et-Loire, Rhône, Ain, Isère, Savoie, Alpes-de-Haute-Provence, Var, Alpes-Maritimes, Haute-Corse, Corse-du-Sud, Drôme, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Ardèche, Gard, Hérault, Aveyron, Tarn, Aude, Pyrénées-Orientales, Haute-Garonne, Tarn-et-Garonne, Lot, Dordogne, Lot-et-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Pyrénées-Atlantiques.
  • 15 autres en vigilance orange.
  • 30 départements dans le jaune.
carte moustique tigre france
© Vigilance-Moustiques

Les moustiques aussi sont présents dans 53 départements français particulièrement dans le nord, les départements de la façade Atlantique, le Sud-Ouest, le pourtour méditerranéen et les territoires du Rhône et de l'Ain. Seules les régions montagneuses et celle du Grand Est sont épargnées. L'année 2018 considérée comme une "grosse année à moustiques" avait aussi vu sa saison des moustiques démarrer très tôt et se terminer très tard avec "des moustiques toujours présents à l'approche de Noël". 

Du 1er mai au 7 juillet 2019 :

  • 187 cas importés de dengue dont 39 avaient séjourné sur l'Ile de la Réunion ;
  • 22 cas importés de chikungunya ;
  • 3 cas importé de zika.

Qu'est-ce qu'un moustique tigre ?

Le moustique tigre, ou aedes albopictus, est un moustique provenant à l'origine d'Asie, mais qui est désormais présent dans la plupart des pays du globe. "Il est arrivé en Europe dans les années 2000, par avion, ou plus probablement par bateau, puisque la vie des moustiques est liée à l'humidité", explique Stéphane Gayet, infectiologue au Chu de Strasbourg. "On l'appelle moustique tigre en référence aux lignes blanches qui strient son corps et ses pattes noires", précise-t-il. Le principal problème de ce moustique est qu'il peut porter des maladies, comme le virus du chikungunya, ou encore la dengue. "Néanmoins, il est très rare que l'on trouve ces virus dans notre pays", ajoute le spécialiste.

Photo d'un moustique tigre

moustique tigre
© 123RF-Marco Uliana

Différencier un moustique d'un moustique tigre

Reconnaître un moustique tigre

"Le moustique tigre est très foncé, presque noir, avec de fines rayures blanches. C'est de ces rayures que vient son nom : aedes albopictus, albo signifie "blanc" et pictus "rayé", donc "rayé de blanc" " explique le spécialiste. Même en vol, il est aisé de voir que le moustique tigre est plus foncé que les autres. Un autre détail pour le reconnaître : il a tendance à sortir le jour : "En effet, il est plus diurne que le moustique autochtone : il a une activité plus journalière, alors que le moustique autochtone est plus crépusculaire et nocturne", ajoute le médecin infectiologue. De plus, le moustique tigre serait un peu plus "agressif" que les autres : "En effet, piquer des mammifères ou des hommes est nécessaires aux moustiques femelles, mais il semblerait que les moustiques-tigres préfèrent l'homme."

"La piqûre est la même que celle d'un moustique"

• Taille du moustique tigre

Le moustique tigre est plus petit que le moustique autochtone que l'on a chez nous : aedes albopictus mesure seulement quelques millimètres. Le moustique autochtone, lui, mesure généralement entre un demi-centimètres et un centimètre.

A quoi ressemble une piqûre de moustique tigre ?

" Visuellement, la piqûre est la même : on peut sentir une petite douleur, il y a un petit bouton rouge, sa gonfle et sa démange assez vite ", décrit Stéphane Gayet. Le bouton ressemble à une cloque un peu plate, de 5mm à 2cm de diamètre, selon les personnes. Le bouton peut tourner au rouge et s'élargir s'il y a une mauvaise réaction de la peau.

Que faire en cas de piqûre ?

" Il est toujours important de désinfecter avec un antiseptique, tout de suite après la piqûre, pour limiter le risque de contagion de maladies ", explique le médecin. Une fois que cela est fait, la piqûre disparaîtra d'elle-même.

Quelles maladies peut-il transmettre ?

" Le moustique tigre est un vecteur potentiel de certaines maladies virales, mais il ne les porte pas systématiquement ", commence le spécialiste. "Les plus connues sont la Dengue, le virus du Chikungunya et le virus Zika. Il est capable de les transmettre d'une personne à une autre ", explique-t-il. Concrètement, le moustique contracte la maladie en piquant un individu contaminé, puis le transmet en piquant une autre personne. S'il est piqué, le malade reste contagieux quelques heures avant l'apparition des manifestations et pendant la phase aiguë, généralement 5 jours suivant le début des manifestations. Le chikungunya est une maladie le plus souvent bénigne, qui entraîne des symptômes comme une grande fatigue et des douleurs qui peuvent persister plusieurs semaines. En cas d'apparition de fièvre et de douleurs articulaires survenant après une piqûre de moustique, il vaut mieux consulter son médecin.

Quels risques en cas de piqûres ?

Stéphane Gayet tient à rassurer sur le cas du moustique tigre : " Effectivement, il a envahi la France : il est présent dans plus de 50 départements, par exemple dans les régions du sud, PACA, Nouvelle Aquitaine, Occitanie, mais aussi Alsace, Ile-de-France", commence-t-il. "Mais il ne faut pas être alarmiste, ce moustique n'est pas forcément dangereux : pour qu'il transmette des maladies virales, comme la Dengue, le chikungunya ou l'infection au Zika, il faut d'abord qu'il pique quelqu'un de contaminé. Or, il y a très peu de cas en France." Il faut donc être vigilant, mais ce n'est pas quelque-chose dont il faut avoir la hantise, car ces moustiques représentent un risque uniquement dans les pays où il y a ces maladies.

Signaler la présence des moustiques tigres

Si vous repérez des moustiques tigres, il est demandé de les signaler à l'ARS ou à la préfecture, qui pourra ainsi lancer un plan de lutte.

Eviter les moustiques tigres

"Les moustiques ont besoin d'eau stagnante, explique l'infectiologue. Il faut donc lutter contre cette eau stagnante autour des maisons, dans les jardins par exemple, dans les soucoupes de plantes, les gouttières, bassines, pneus", énumère le spécialiste. Pour éviter que les moustiques entrent dans les maisons, des moustiquaires peuvent être efficaces. Des répulsifs peuvent également être utilisés. Néanmoins, les appareils électriques comme les diffuseurs ou les émetteurs d'ultra-sons ont une faible efficacité. La citronnelle ne protège que pendant une heure environ contre les piqûres et est déconseillée chez les enfants âgés de moins de 2 ans. Il faut donc prendre au préalable l'avis de son médecin ou, à défaut, de son pharmacien, car certains produits n'ont pas d'efficacité et d'autres sont déconseillés aux femmes enceintes et aux enfants.

  • Vider les vases, les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable humide.
  • Supprimer ou vider régulièrement les petits récipients pouvant contenir de l'eau dans les jardins.
  • Rendre les bidons de récupération d'eau de pluie inaccessibles aux moustiques (les couvrir d'une moustiquaire ou d'un tissu fin), retourner les arrosoirs.
  • Prévoir une pente suffisante pour que l'eau ne stagne pas dans les gouttières.
  • Veiller à la bonne évacuation des eaux de pluie.
  • Ranger à l'abri de la pluie tous les stockages pouvant contenir de l'eau : pneus, bâches plastique, jeux d'enfants.

*surveillance qui consiste à capturer périodiquement des moustiques à l'aide de pièges placés dans des stations. Ces moustiques sont identifiés et envoyés pour analyse au Laboratoire de l'Agence Régional de Santé.

Source : Chikungunya, dengue et zika - Données de surveillance renforcée en France métropolitaine en 2019 - 8 juillet 2019.

Merci à Stéphane Gayet, infectiologue au Chu de Strasbourg.

Moustique tigre : maladies, piqûres, taille, photo
Moustique tigre : maladies, piqûres, taille, photo

Sommaire Carte du moustique tigre en France Qu'est-ce qu'un moustique tigre ? Photo Différencier un moustique d'un moustique tigre • Reconnaître un moustique tigre • Taille A quoi ressemble une piqûre de moustique...