P.O : quelle est la définition de Per Os ?

Per Os ou "PO" caractérise une voie par laquelle les médicaments doivent être administrés. C'est la plus courante mais il en existe d'autres : sublinguale, perlinguale, parentérale... Voici les définitions à connaître.

P.O : quelle est la définition de Per Os ?
© 123RF-serezniy

Que veut dire per os ?

En latin, la locution per os signifie "par la bouche". Dans le langage médical, la terminologie per os sert à désigner le mode d'administration par voie orale d'un médicament (ou d'un aliment) qui doit être avalé. L'administration per os est une des formes d'administrations médicamenteuses par voie entérale haute, c'est-à-dire par le haut du tube digestif.

Quelle différence avec la voie buccale ?

"Un médicament prévu pour la voie buccale (sublinguale, perlinguale et gingivale) ne doit pas être avalé, alors qu'un médicament prévu pour la voie orale (ou per os) doit être avalé", explique le Dr Fabien Xuereb, chef de service de pharmacie clinique des médicaments du CHU de Bordeaux.

  • La voie sublinguale : le médicament est placé sous la langue pour le laisser fondre pendant quelques minutes jusqu'à dissolution complète. Le principe actif est absorbé au travers des muqueuses sous la langue.
  • La voie perlinguale : le médicament peut être placé sous la langue ou entre la joue et les dents.
  • La voie gingivale : le médicament est placé contre la gencive.

Il y a enfin l'administration de médicaments par sonde à l'image de la sonde naso-gastrique.

Quelle est l'action des médicaments pris par voie per os ?

La voie orale est la plus courante des voies d'administration des médicaments. Les médicaments administrés par cette voie sont sous forme solide ou liquide (capsules dures également appelées gélules, comprimés, capsules molles, poudres, sirops, solutions, suspensions...). Une fois avalé et arrivé dans l'estomac ou dans l'intestin grêle, le médicament passe dans la circulation sanguine puis la circulation générale : ceci correspond à l'étape d'absorption du principe actif à travers les parois digestives, qui suit directement l'étape d'administration per os.

Quelles sont les autres voies d'administration des médicaments ?

Les médicaments peuvent également être introduits dans l'organisme par voie entérale basse (rectale). Certaines pommades ou suppositoires par exemple sont appliqués par voie rectale, en fonction de l'âge ou de la pathologie du patient.

  • La voie parentérale : comprend les modes d'administration par injection : intraveineuse (directement dans la veine), sous-cutanée (sous la peau), intradermique (dans le derme) ou intramusculaire (dans le muscle), intra-osseuse (dans l'os) ou intra-articulaire (ou infiltrations, dans l'articulation).
  • La voie cutanéo-muqueuse comprend les voies d'absorption d'un médicament par la peau, les muqueuses ou les membranes (voie cutanée, voie transdermique, voie nasale, voie ophtalmique, voie pulmonaire, voie auriculaire, voie vaginale). C'est le cas respectivement pour les gels, pommades et crèmes, les patchs, les sprays, les collyres, les aérosols et les inhalateurs de poudres, les gouttes, les ovules.

Merci au Dr Fabien Xuereb, chef de service de pharmacie clinique des médicaments du CHU de Bordeaux.

P.O : quelle est la définition de Per Os ?
P.O : quelle est la définition de Per Os ?

Sommaire Que veut dire per os ? Différence avec la voie buccale • Définition voie sublinguale • Définition voie perlinguale​​​​​​ • Définition voie gingivale Action des médicaments per os Autres voies d'administration ...