Chiropraxie : que soigne un chiropracteur ?

Spécialiste du système neuro-musculo-squelettique, du rachis et de l'appareil locomoteur, le chiropracteur prend en charge les différentes pathologies mécaniques du corps, principalement du rachis. Indications, bienfaits, différence avec l'ostéopathie... Le point avec Stéphane Docoche, chiropracteur à Paris et fondateur d'Urgence Dos, service de chiropraxie en entreprise et à domicile.

Chiropraxie : que soigne un chiropracteur ?
© Katarzyna Białasiewicz - 123RF

Définition : qu'est-ce que la chiropraxie ?

La chiropraxie, ou chiropratique, est une technique basée sur des manipulations, effectuées le plus souvent à mains nues, ayant pour objectif la libération des nerfs et le traitement des subluxations vertébrales responsables des troubles musculo-tendineux, mais aussi organiques par le blocage de l'influx nerveux. Cette méthode est issue d'une théorie selon laquelle le système nerveux relierait les éléments de la sphère spirituelle, immatérielle (la psyché, l'âme) à la sphère physique, matérielle (le corps).

Qu'est-ce qu'un chiropracteur ?

Le chiropracteur est un professionnel de santé qui diagnostique, prévient et prend en charge les troubles neuro-musculo-squelettiques de l'appareil locomoteur du corps humain ainsi que leurs conséquences. "Ces dysfonctionnements peuvent engendrer des douleurs ou une limitation du mouvement. La chiropraxie est une méthode naturelle, préventive autant que curative", explique Stéphane Docoche. Le chiropracteur propose à son patient une prise en charge adaptée à ses besoins et lorsque la situation l'exige, il peut l'orienter vers un médecin compétent.

Quelles différences entre ostéopathe et chiropracteur ?

"Au niveau mondial, les chiropracteurs possèdent tous la même formation de base (en France un n'y a qu'un seul centre de formation avec une annexe) tandis que le niveau de formation d'ostéopathie est variable (il existe de nombreuses écoles en France)", précise le spécialiste.

"Le chiropracteur peut effectuer des manipulations cervicales sans avis médical tandis que l'ostéopathe aura besoin d'un certificat médical du médecin pour les pratiquer", souligne-t-il. La chiropraxie se concentre sur l'état de santé de la colonne vertébrale et des articulations et son impact sur le système nerveux. Elle est plus centrée sur les systèmes nerveux et ostéoarticulaires, tandis que l'ostéopathie l'est plus sur les systèmes viscéral et liquidien, crânien. "L'ostéopathe ne peut exercer qu'avec ses mains. Le chiropracteur peut utiliser des instruments en complément de ses ajustements", nuance Stéphane Docoche.

Indications : quand consulter un chiropracteur ?

"La douleur est l'un des moyens utilisés par notre corps pour nous prévenir que quelque chose ne va pas. Il ne faut donc pas négliger ses douleurs. Tout comme l'hygiène dentaire, l'hygiène vertébrale est très importante pour une santé optimale. La chiropraxie est préconisée dans le traitement et la prévention de nombreux troubles fonctionnels ou pathologiques de l'appareil locomoteur", explique le chiropracteur. "Indiquée pour tous, sans distinction d'âge, la chiropraxie est particulièrement recommandée aux enfants, aux femmes enceintes, aux personnes âgées et aux sportifs qui ont tendance à "surutiliser" leurs articulations, muscles ou tendons et à adopter des gestes et postures inadapté", précise le spécialiste.

Comment se passe une consultation ?

Une consultation chiropratique se déroule en trois étapes :

  • Détecter : le chiropracteur commence par vous interroger sur votre santé, vos antécédents médicaux et les raisons de votre consultation. Il cherche à déterminer ce qui a pu favoriser l'émergence de ces troubles. Après un examen physique, il définit son plan de traitement et vous indique le nombre de consultations qu'il juge nécessaire à l'amélioration de votre état.
  • Corriger : le chiropracteur intervient manuellement et réalise des actes de manipulation de la colonne vertébrale et des articulations (appelés ajustements chiropratiques). Il intervient également sur les tissus mous (muscles, tendons et ligaments).
  • Prévenir : le chiropracteur peut également vous donner des conseils en termes de postures, de nutrition ou d'hygiène de vie de nature à renforcer l'efficacité du traitement.

Comment se préparer à une consultation ?

"Il suffit juste de venir avec ses différents examens et de s'être préparé au préalable à faire un petit historique de ses antécédents médicaux ainsi que de la douleur qui motive la consultation", explique le chiropracteur.

Que soigne un chiropracteur ?

Le chiropracteur soigne notamment :

  • les douleurs vertébrales telles que cervicalgies (torticolis, entorses cervicales, coup du lapin),
  • les dorsalgies (douleurs entre les omoplates, névralgies intercostales),
  • les lombalgies (lumbagos, entorses lombaires),
  • l'arthrose, les hernies discales, les sciatalgies, les sciatiques, les cruralgies, les névralgies cervico brachiales.
  • certaines formes de migraines, de maux de tête, les céphalées de tension,
  • les douleurs des articulations dites périphériques (genoux, épaules, coudes, mains, pieds, hanches) telles que les entorses, épicondylites (tennis elbow, golfer elbow), tendinites.
  • certaines pathologies liées au stress comme l'anxiété, les troubles du sommeil.

Etudes, diplômes... Comment devenir chiropracteur ?

La chiropraxie est la seule profession de santé pour laquelle la formation est standardisée au niveau mondial. À ce jour, seuls 5 collèges sont accrédités en Europe. En France, l'Institut Franco-Européen de Chiropratique (IFEC), situé à Paris et à Toulouse, est accrédité depuis 1996. "L'étudiant passe 15 mois en internat chiropratique durant lesquels il doit réaliser plusieurs centaines de consultations encadrées par des professeurs, ainsi que des stages hospitaliers de plusieurs semaines. Il faut également ajouter 3 mois d'assistanat post diplôme. Il peut ensuite compléter sa formation par une spécialité de 1 à 3 ans d'études supplémentaires. Parmi elles : neurologie, radiologie, sport ou encore pédiatrie", poursuit le chiropracteur.

Comment trouver un chiropracteur ?

Depuis 2013, les chiropracteurs sont enregistrés auprès des agences régionales de santé. "Pour vous assurer qu'un chiropracteur dispose de son numéro ADELI, vous pouvez vous rapprocher de l'Agence régionale de santé de votre territoire ou consulter l'annuaire de l'Association française de chiropraxie", conseille le spécialiste.

"Les honoraires des consultations s'élèvent de 45-55€ en province à 70-80€ en moyenne à Paris"

Tarifs et remboursement d'une consultation

En fonction des chiropracteurs, de leur expérience et de leur lieu d'exercice, les honoraires des consultations s'élèvent de 45-55€ en province à 70-80€ en moyenne à Paris. "Les contrats de complémentaires santé incluant une prise en charge de la chiropraxie sont de plus en plus fréquents", rassure Stéphane Docoche.

Merci à Stéphane Docoche, chiropracteur à Paris et fondateur d'Urgence Dos, service de chiropraxie en entreprise et à domicile. 

Chiropraxie : que soigne un chiropracteur ?
Chiropraxie : que soigne un chiropracteur ?

Sommaire Définition Rôle du chiropracteur Osthéopathe : les différences Indications : quand le consulter ? Déroulement d'une consultation Bien se préparer Que soigne un chiropracteur ? Devenir un chiropracteur Trouver...