Médicaments périmés : sont-ils dangereux, à qui les donner ?

Périmés, certains médicaments ne doivent plus être utilisés car ils peuvent être dangereux pour la santé. D'autres sont moins efficaces. Combien de temps garder un médicament après ouverture ? Quels sont ceux à jeter sans attendre ? Quels sont les risques quand on prend un médicament périmé ? Conseils de Magalie Le Bihan, pharmacien.

Médicaments périmés : sont-ils dangereux, à qui les donner ?
© Olegdudko - 123RF

Antibiotiques, comprimés effervescents, sirops contre la toux, solutions nasales, pommades cicatrisantes... Notre armoire à pharmacie déborde souvent de médicaments. Mais savez-vous que leur durée de vie est limitée ? Alors que faire lorsqu'ils sont périmés ? Les jeter à la poubelle ou les rapporter en pharmacie ? Conseils de Magalie Le Bihan, pharmacienne.

Que signifie la date de péremption sur un médicament ?

Lorsque le fabricant d'un médicament dépose sa demande de mise sur le marché, il est obligé de réaliser des études de stabilité, dont les conditions sont fixées par des règles bien précises issues de "guidelines" européens. La durée de péremption est fixée en fonction des résultats de ces études de stabilité. Cela signifie que "le produit conservera ses propriétés thérapeutiques (à savoir la même efficacité) et organoleptiques (à savoir la même couleur et le même aspect) jusqu'à la date de péremption. A condition que le produit ait été conservé dans les conditions recommandées par le fabricant (bonne température, à l'abri de la lumière, de la chaleur, de l'humidité, au frigo...)", précise Magalie Le Bihan. De manière générale, un médicament est efficace entre deux et cinq ans, tant qu'il est bien conservé. La date de péremption est clairement indiquée sur la boîte du médicament et parfois aussi sur le dos de la plaquette voire sur tous les médicaments présents à l'unité. 

Médicaments : combien de temps les garder après ouverture ?

Type de médicament Durée de conservation après ouverture ( en l'absence de toute précision sur les boites ou notices de médicaments
Crèmes et pommades sans conservateur 1 semaine 
Crèmes et pommades avec conservateur 2 mois 
Collyres Utilisation immédiate ou 1 semaine 
Sirops sans conservateur 2 semaines 
Sirops avec conservateur 2 mois
Sprays pour le nez Utilisation immédiate
Injectables Utilisation immédiate pour la plupart ou 24 à 48 heures

Sources : Vidal

Les médicaments à ne pas utiliser après la date de péremption

Les médicaments à ne surtout pas consommer après la date de péremption sont : 

  • les collyres (médicaments liquides qu'on applique dans l’œil),
  • les sirops,
  • les injectables,
  • les médicaments qui s'appliquent sur la peau comme les pommades, les gels ou les crèmes,
  • les médicaments reconstitués comme les solutions buvables pour les enfants et les nourrissons,
  • les médicaments sans conservateur,
  • les contraceptions (pilule, patch...),
  • les traitements contre l'hypertension artérielle.

"Passé la date de péremption, les risques de prolifération microbienne et d'infection sont particulièrement importants pour ces produits. Voilà pourquoi ils ne doivent absolument pas être utilisés après leur date de péremption", alerte la spécialiste. Pour éviter le développement de bactéries et de champignons, il est conseillé de ne pas stocker ces médicaments dans la salle de bains - où il fait chaud et humide - mais plutôt dans un endroit sec et frais. Certains médicaments doivent même être conservés au réfrigérateur : si c'est le cas, cela est mentionné sur la notice. Par ailleurs, une contraception périmée est associée à un risque accru de grossesse. Au moindre doute, demandez conseil à votre pharmacien.

Gélules et comprimés périmés sont moins efficaces

Les solutions liquides, en sachet et les collyres s'altèrent généralement plus vite que les formes solides. Toutefois, "aucun médicament périmé ne peut être considéré comme "sans risque". Même si dans l'absolu, il ne serait pas dangereux de consommer après la date de péremption, comprimés et gélules, seulement si c'est pour les petits maux (pas pour des maladies graves) et à condition qu'ils aient été conservés dans de bonnes conditions, insiste Magalie Le Bihan. Le risque serait alors une perte d'efficacité liée à une diminution de la quantité de substance active". Mais puisque certaines molécules se dégradent plus rapidement que d'autres, par prudence, il est conseillé de bien respecter la date de péremption de tous les médicaments et de ne pas les utiliser s'ils sont périmés. 

Médicaments périmés : ne les jetez pas et ramenez-les à la pharmacie

Les médicaments périmés doivent être rapportés dans une pharmacie participant à la collecte Cyclamed. "Cela vaut pour les médicaments périmés, mais aussi pour tous les médicaments comme les antibiotiques, à ramener dès la fin du traitement, afin d'éviter l'accumulation à la maison qui peut entraîner par la suite des erreurs médicamenteuses ou des intoxications s'il y a des enfants dans la famille", tient à préciser notre interlocutrice. Très régulièrement, les enfants font de graves intoxications à cause de médicaments qui se trouvent à leur portée. 

"Jetés dans la poubelle, dans l'évier ou dans les toilettes, les médicaments peuvent polluer les sols et les rivières car ils contiennent des principes actifs", précise-t-elle.  Par ailleurs, il ne faut, en aucun cas, les déposer devant la porte de la pharmacie. Enfin, inutile de rapporter les boîtes : vous pouvez jeter dans votre poubelle jaune tout ce qui est cartons et notices. 

Qu'est-ce que le recyclage Cyclamed ?

© Cyclamed

Le recyclage des médicaments par Cyclamed se fait dans le respect des règles environnementales et à des fins de valorisation énergétique. En 2018, 10 827 tonnes de médicaments ont été collectés. Selon le site internet de Cyclamed, cela permet d'éclairer et de chauffer l'équivalent de 7 000 à 8 000 logements tout au long de l'année. Depuis 2007, toutes les pharmacies reprennent les médicaments non utilisés (MNU), qu'ils soient périmés ou non, et les incinèrent. Un logo Cyclamed (à droite) présent sur la vitrine, indique que la pharmacie participe à la collecte Cyclamed.

A RETENIR

→ Les médicaments périmés ou non utilisés à rapporter en pharmacie sont : les comprimés, les pommades, les crèmes et les gels, les sirops et ampoules ainsi que les aérosols, les sprays et les inhalateurs.

→ Les produits ne pouvant pas être collectés en pharmacie sont les aiguilles, les seringues usagées, les compléments alimentaires, les dispositifs médicaux, les produits chimiques, les produits vétérinaires, les cosmétiques, les lunettes, les prothèses, les thermomètres ainsi que les radiographies. 

→ En cas de doute, Cyclamed a développé un moteur de recherche qui répertorie tous les médicaments vendus en France. Entrez-y le nom du médicament et vérifiez qu'il s'agit bien d'un médicament et qu'il est donc bien concerné par le dispositif de recyclage. N'hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. 

Médicaments périmés : sont-ils dangereux, à qui les donner ?
Médicaments périmés : sont-ils dangereux, à qui les donner ?

Sommaire Date de péremption : signification Temps de conservation Médicaments périmés dangereux Médicaments périmés : moins d'efficacité Médicaments périmés : qu'en faire ? Recyclage Cyclamed Antibiotiques,...