Qu'est-ce qu'une mycose digestive ou candidose intestinale ?

Les mycoses digestives ou candidoses intestinales sont des affections dues à la présence de champignons pathogènes dans le tube digestif. Leurs noms : "candida albicans". Ils peuvent se trouver à tous les niveaux du tube digestif, de la bouche à l'anus. Symptômes, traitements, conseils d'alimentation... L'essentiel à savoir.

Définition

Les mycoses digestives sont généralement provoquées par la présence d'un candida albicans pathogène. Celui-ci se développe anormalement dans le tube digestif et provoque des symptômes variables selon sa localisation.

Symptômes

Les symptômes de la mycose digestive sont des difficultés à avaler, des troubles de l'alimentation, des douleurs à la déglutition, lorsque l'infection prédomine sur le tube digestif haut, c'est-à-dire bouche, œsophage et estomac. Parfois des troubles du transit sont présents lorsque l'atteinte est intestinale (ballonnements, diarrhées). On peut également observer une atteinte de la muqueuse anale qui est rouge et inflammatoire. Des démangeaisons sont aussi observées. Lorsqu'elle est sévère, la mycose digestive peut provoquer une perte de poids et une grande fatigue, accompagnées de vertiges.

Causes

Le candida albicans, champignon le plus fréquemment en cause dans les mycoses digestives, existe naturellement dans l'intestin de l'homme à l'état saprophyte, c'est-à-dire qu'il n'est responsable d'aucun symptôme et sa présence est sans conséquence. Les causes de l'apparition d'une mycose digestive pathogène sont liées à un déséquilibre de la flore intestinale ou plus fréquemment, une défaillance du système immunitaire. La mycose digestive est particulièrement fréquente dans les stades avancés de syndrome d'immunodéficience acquise (SIDA) dû au VIH. Dans ce cadre, les localisations les plus fréquentes sont la bouche, ou l'œsophage. Un traitement par antibiotique a calment pur effet de déséquilibrer la flore intestinale et de provoquer des mycoses digestives.

Il faut limiter le sucre en cas de candidose intestinale

Diagnostic

Le diagnostic de la mycose digestive s'effectue par un bilan sérologique dans lequel les anticorps responsables de la mycose peuvent être détectés. Cependant, l'interprétation de ces analyses est difficile puisqu'il s'agit d'un champignon naturellement présent dans l'organisme. La présence d'un nombre anormalement élevé de candida albicans dans les selles ou dans les prélèvements de bouche est très évocatrice d'une mycose digestive.

Traitements

Le traitement médicamenteux est composé d'antimycosiques : la molécule le plus souvent utilisée est le fluconazole. En cas de mycose buccale associée, l'amphotéricine B peut être utilisée localement. Ce traitement médicamenteux doit être accompagné d'un régime alimentaire visant à rétablir la flore intestinale. Les probiotiques peuvent apporter un bénéfice. Les bains de bouche au bicarbonate peuvent soulager la gêne buccale.

A noter : "Chez les sujets ayant tendance à développer des mycoses, les traitements antibiotiques doivent être prescrits avec la plus grande prudence et accompagnés d'un traitement anti-mycotique préventif" conseille le Dr Anne-Christine Della Valle, médecin généraliste.

Que manger en cas de mycose digestive ?

Pour prévenir une mycose digestive, il faut veiller à maintenir une alimentation équilibrée. Il est nécessaire de réduire l'apport en produits sucrés et fermentés, qui favorisent le développement des champignons. Le tabac, alcool et l'excès de caféine sont des facteurs favorisant les mycoses digestives.

Qu'est-ce qu'une mycose digestive ou candidose intestinale ?
Qu'est-ce qu'une mycose digestive ou candidose intestinale ?

Sommaire Définition Symptômes Causes Diagnostic Traitements Que manger ? Définition Les mycoses digestives sont généralement provoquées par la présence d'un candida albicans pathogène. Celui-ci se développe...