Balanite du gland (pénis) : comment traiter cette inflammation

Assez fréquente, la balanite peut toucher les hommes à tout âge et apparaître en l'absence de relations sexuelles. Elle se caractérise par une inflammation du gland du pénis. Le point sur cette affection intime qui peut être très gênante. 

Définition

La balanite est une inflammation du gland. Elle est d'origine infectieuse dans la plupart des cas, mais peut aussi être allergique. Lorsque l'inflammation touche également le prépuce, on parle de balano-posthite. Cette pathologie est souvent due à une hygiène intime insuffisante ou, au contraire, excessive.

Symptômes

La balanite se manifeste par des rougeurs, des brûlures, des démangeaisons, des irritations, une mauvaise odeur et parfois des lésions.

Causes

Dans la majorité des cas, la balanite est liée à la prolifération de Candida albicans. Si ces champignons sont naturellement présents sur la flore de la peau, ils peuvent ensuite se développer de manière incontrôlable et provoquer les premiers symptômes. L'apparition de la balanite peut également s'amplifier face à une hygiène inadéquate.

Chez d'autres patients, cette balanite est causée par le streptocoque. Dans de très rares cas, elle peut accompagner une infection sexuellement transmissible (chlamydia). Elle peut aussi avoir une origine allergique liée au contact direct avec un allergène (linge,

latex, etc). Dans ce cas précis, il convient de trouver la source allergène afin de l'éviter.

Qui et quand consulter ?

Dès l'apparition des symptômes, il est recommandé de consulter son médecin traitant. Ce dernier procède alors à un interrogatoire qui permet de déterminer les facteurs ayant pu favoriser la survenue d'une telle infection, par exemple le diabète, l'existence d'une infection génitale chez le ou la partenaire, ou une hygiène intime inadéquate. Il réalise ensuite un examen clinique, et, selon le type de balanite, des tests sanguins. 

Traitements

Des soins locaux (antifongiques, antibiotiques, corticoïdes ou autres) sont nécessaires. En cas d'infection sexuellement transmissible des antibiotiques oraux peuvent être prescrits. Si le prépuce est trop étroit, empêchant ainsi de découvrir le gland (ce qui peut favoriser la survenue de balanite), ou si ces infections se répètent, une circoncision pourra être envisagée.

Conseils d'hygiène pour éviter les risques de balanite

Une bonne hygiène intime permet de prévenir la plupart de ces infections. Il faut pour cela éviter les toilettes agressives, ainsi que l'usage de savons antiseptiques, et procéder à un rinçage et un séchage soigneux. Si vous présentez certains symptômes, ne vous traitez pas seul, et n'appliquez rien sur le gland avant d'avoir eu un avis médical.

Validation médicale : Dr Jean-Marc Bohbot, président de la CME Institut Fournier (Paris).

Balanite du gland (pénis) : comment traiter cette inflammation
Balanite du gland (pénis) : comment traiter cette inflammation

Sommaire Définition Symptômes Causes Qui et quand consulter ? Traitements Conseils d'hygiène Définition La balanite est une inflammation du gland. Elle est d'origine infectieuse dans la plupart des cas, mais...