N'utiliser que des diffuseurs à froid

Bien choisir son diffuseur d'huiles essentielles © Belchonock - 123RF
"La seule façon d'augmenter la toxicité d'une huile essentielle est de la faire trop chauffer. C'est pour cela que la très grande majorité des diffuseurs permettent de diffuser à froid. Au-delà de 40°C, il y a un risque d'hydrolyser - c'est-à-dire de décomposer - les molécules, ce qui peut former d'autres molécules aléatoires potentiellement plus toxiques pour l'organisme", alerte Théophane de la Charie. Il existe des diffuseurs à bougie disponibles sur le marché qu'il vaut mieux ne pas utiliser