Glaire dans les selles ou selles glaireuses : que faire ?

Une quantité importante de glaire dans les selles justifie toujours une consultation médicale. Si le phénomène est souvent sans gravité, il peut parfois être le signe d'une inflammation du côlon, ponctuelle ou chronique, voire d'un cancer.

Définition : selles glaireuses, selles glairo-sanglantes

La glaire, ou mucus, est une substance épaisse et visqueuse, blanche le plus souvent, sécrétée par les muqueuses (intestinales dans le cas qui nous intéresse ici). Les selles permettent d'évacuer les déchets de la digestion. Si elles contiennent des glaires (blanches ou jaunâtres), cela peut être le signe d'une maladie inflammatoire ou être du à une cause parasitaire. Si elles sont mélangées à du sang, on parle alors de selles glairo-sanglantes et cela peut être le signe d'une diarrhée. 

Causes

Une quantité importante de glaire dans les selles doit faire l'objet d'une consultation car elle peut révéler plusieurs pathologies, plus ou moins bénignes. 

  • La présence de glaire dans les selles est courante en cas d'épisode de constipation.
  • Relativement bénin, le syndrome du côlon irritable peut lui aussi expliquer le phénomène.
  • La présence de glaire peut aussi révéler une inflammation du côlon, notamment dans le cas de maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI) que sont la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.
  • La présence d'une grande quantité de polypes dans le colon (polypose colique) ou un cancer du colon sont d'autres causes possibles.
  • Enfin, une infection bactérienne (par salmonelles ou shigelles) peut parfois être à l'origine des glaires.

Diagnostic

Un bilan biologique est généralement réalisé pour détecter un éventuel syndrome inflammatoire, car les MICI présentent des marqueurs spécifiques. Une endoscopie digestive peut par ailleurs permettre de localiser d'éventuelles lésions du tube digestif. Cet examen consiste à introduire une sonde équipée d'une caméra dans le système digestif du patient. 

Traitements

Il n'existe pas de traitement curatif des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin (MICI). Néanmoins, une prise en charge médicamenteuse permet un contrôle durable de la maladie et améliore grandement la qualité de vie du patient. Les anti-inflammatoires prolongent les phases de rémission entre les poussées. En cas de polypose colique, une chirurgie est généralement pratiquée pour prévenir l'apparition d'un cancer. Les infections bactériennes sont soignées par la prise d'un antibiotique adapté.

Quand consulter ?

"La présence de glaire dans les selles, tout comme la présence de sang dans les selles, doit alerter, souligne le Professeur Benamouzig, spécialiste en gastro-entérologie. Il est hautement conseillé de consulter un médecin afin d'identifier rapidement l'origine de ces sécrétions".

Merci au Professeur Robert Benamouzig, médecin spécialisé en gastro-entérologie.

Glaire dans les selles ou selles glaireuses : que faire ?
Glaire dans les selles ou selles glaireuses : que faire ?

Sommaire Définition Causes Diagnostic Traitements Quand consulter ? Définition : selles glaireuses, selles glairo-sanglantes La glaire, ou mucus, est une substance épaisse et visqueuse, blanche le plus souvent, sécrétée...

Autour du même sujet