Pieds gonflés : comment les soulager et quand consulter ?

Les femmes enceintes ne sont pas les seules à souffrir de pieds gonflés : en cas d'insuffisance veineuse ou cardiaque, les jambes et les pieds peuvent se mettre à enfler et parfois devenir douloureux. Conseils.

Gonflement des pieds : les causes

Une mauvaise circulation sanguine est à l'origine du gonflement des pieds : le sang tend à stagner dans les veines des membres inférieurs, qui se dilatent et deviennent plus poreuses. De ce fait, une partie de l'eau qui y circule s'échappe du sang vers les cellules. Celles-ci se gorgent d'eau et font gonfler les tissus : on parle de rétention d'eau. Les femmes enceintes y sont particulièrement sujettes, notamment en fin de grossesse, car l'utérus vient appuyer sur les principaux vaisseaux sanguins de l'abdomen rendant plus difficile la circulation.

Par ailleurs, la rétention d'eau peut être favorisée par une mauvaise alimentation, trop riche en sel. Elle peut faire partie des nombreux troubles prémenstruels, mais aussi être le symptôme d'une pathologie plus lourde, comme une insuffisance cardiaque ou rénale. Enfin, la chaleur ou le port de chaussures trop étroites, qui provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins, peuvent aussi expliquer le gonflement des pieds.

Comment soulager la douleur ?

Dès que possible, il est conseillé d'ôter chaussures et chaussettes, puis de s'installer de manière à surélever les jambes, afin de favoriser le retour veineux. La circulation sanguine peut également être stimulée par un simple jet d'eau froide. Un massage régulier des pieds peut aussi s'avérer très efficace. Les femmes exerçant une profession qui nécessite d'être longtemps debout, de même que les hôtesses de l'air, ont tout intérêt à porter des bas de contention pour limiter le phénomène des pieds enflés.

À éviter pour ne pas enfler

Si vos pieds ont tendance à gonfler, fuyez les vêtements et chaussures trop serrés ! Dans la journée, essayez de ne pas rester trop longtemps dans la même position, surtout debout ou jambes croisées, afin de stimuler la circulation sanguine. Enfin, les bains trop chauds sont également à éviter.

Quand consulter ?

"Si le gonflement ne touche qu'un seul pied, qu'il s'accompagne d'un gonflement du mollet et qu'il fait suite à une période d'immobilisation prolongée (long voyage, alitement, etc.), il est vivement conseillé de consulter un médecin pour écarter toute suspicion de phlébite", prévient le Dr Handschuh, médecin généraliste. Enfin, si le gonflement s'accompagne d'une hypertension artérielle, des examens complémentaires seront nécessaires.

Merci au Docteur Richard Handschuh, médecin généraliste, pour ses précisions.