Les remèdes naturels contre l'angine

Inflammation aiguë de la gorge et plus particulièrement des amygdales, l'angine fait mal. Son origine virale ou plus rarement bactérienne doit être identifiée pour que les soins naturels soient ciblés. Tisane, huile essentielle, gargarisme... Liste des remèdes efficaces.

Les remèdes naturels contre l'angine
© Oleksandra Naumenko-123RF

Plusieurs traitements naturels peuvent apaiser les symptômes de l'angine. D'une manière générale, il faut "privilégier les gargarismes et tisane en prévention ou pour soulager l'inflammation. Y recourir 3 fois par jour jusqu'à amélioration" selon Amélie Mounier, naturopathe à Vincennes.

Un gargarisme d'eau salée

En cas de début de picotement dans la gorge, utiliser une eau saline en gargarisme en prévention des infections : 1 demi-cuillère de sel dans un verre d'eau tiède, remuer et se gargariser, ne pas avaler.

Miel et jus de citron

Quand l'angine est bien installée : ajouter le jus d'un demi citron + 1 petite cuillère à café de miel dans de l'eau tiède. Une fois le gargarisme fait, il est possible de l'avaler. Le miel qui est antibactérien peut être pris en complément de tous les remèdes indiqués en cas d'angine pour soulager la douleur et réduire l'inflammation. La propolis peut aussi être intéressante pour ses vertus anti-infectieuses.

Tisane ou gargarisme de plantes (thym, plantain...)

Ronce, aigremoine, plantain, thym, guimauve : ces plantes sont anti-inflammatoires et astringentes. Mettre 1 cuillère à soupe des plantes choisies dans 25 cl d'eau froide, faire bouillir 5 min, laisser infuser hors du feu 10 min, filtrer et gargarisez-vous 3 fois par jour.

En tisane (infusion ou décoction) : 1 cuillère à soupe pour 1 tasse d'eau soit infuser 10-15 min et boire, ou en décoction (comme la préparation ci-dessus) à boire tout au long de la journée.  Attention à haute dose à l'effet laxatif doux.

Les plantes les plus appropriées sont le thym (antiseptique), le plantain (astringent, antibactérien), la guimauve et la mauve (émolliente, calme les irritations).

Aromathérapie

L'huile essentielle de Thym à thujanol

Anti-infectieuse virale ou bactérienne, et stimulante des défenses immunitaires, elle peut être prise par voie orale à raison de 2 gouttes dans un peu de miel ou pure 3 fois par jour pendant maximum 7 jours. Très efficace, des améliorations sont ressenties rapidement. Attention à respecter leurs usages :

Pour les enfants de + de 12 ans : 1 goutte, 3 fois par jour pendant 7 jours.

Pour les enfants de + de 6 ans : 1 goutte 2 fois par jour pendant 7 jours.

Pour les enfants de – 6 ans : usage interdit.

En massage local sur le cou et la nuque :

Pour les adultes : 2 gouttes, 3 fois par jour pure ou dans un peu d'huile végétale.

Pour les enfants de 3 ans à 12 ans: 1 goutte dans un peu d'huile végétale à appliquer 2-3 fois par jour.

L'huile essentielle de Ravintsara

Immunostimulante, elle est toute aussi intéressante pour stimuler le système immunitaire. Reportez-vous toutefois aux précautions d'usages plus bas.

En usage externe : appliquer en prévention 1 goutte pure soit sur la voute plantaire ou sur le creux du poignet, frotter les poignets l'un contre l'autre. Il est possible de respirer ensuite ses poignets profondément. A faire dès l'arrivée du froid, pendant l'hiver en prévention.

En usage interne : 1 goutte dans un peu de miel ou sur de la mie de pain à prendre dès les premiers symptômes (3 fois par jour pendant maximum 7 jours).

Il est possible de combiner : 1 goutte de ravintsara + 1 goutte de Thym thujanol.

En l'absence d'amélioration rapide, sous 48 heures, il faut consulter un médecin.

La teinture-mère d'échinacée

Elle stimule le système immunitaire. Elle permet de lutter contre le refroidissement et les premiers signes de l'angine. Les adultes et les adolescents de plus de 12 ans peuvent en prendre 20-25 gouttes 3 à 5 fois par jour dans de l'eau avant les repas. Les enfants à partir de 4 ans prennent 10 gouttes 3 à 5 fois par jour. Se reporter aux précautions d'usages en fin d'article.

En complément :

  • Supprimer les produits laitiers, les protéines, le gluten le temps que l'angine soit passée (ils sont pro-inflammatoires).
  • Privilégier les légumes, fruits, compote, soupes froides ou chaudes selon l'effet apaisant ressenti, bien s'hydrater.
  • Se reposer au maximum.

Quand consulter ?

En l'absence d'amélioration rapide, sous 48 heures, il convient de consulter un médecin. Les maux de gorge intenses qui empêchent d'avaler, associés à de la fièvre, des maux de tête et de la fatigue sont des indices forts. Le médecin pratique un rapide prélèvement qui détermine l'origine virale ou bactérienne de l'angine. Cette dernière impose un traitement antibiotique.

Précautions et contre-indications

Avant de stimuler le système immunitaire, il est nécessaire de prendre des précautions et de prendre l'avis de son médecin. "Le système immunitaire ne doit surtout pas être stimulé en cas de maladies auto-immunes, de cancer notamment ceux qui touchent le système immunitaire et les liquides organiques (lymphome, leucémie notamment), chez les femmes enceintes ou allaitantes. Et l'éviter chez les enfants" avertit la naturopathe. Attention également aux allergies au miel et à la propolis. Il est préférable de faire un test, avant de se lancer dans une cure.

Avec la contribution d'Amélie Mounier, naturopathe certifiée FENA, à Vincennes.

Les remèdes naturels contre l'angine
Les remèdes naturels contre l'angine

Sommaire Gargarisme d'eau salée Miel, citron Tisanes de plantes Aromathérapie • Thym • Ravintsara • Echinacée Quand consulter ? Contre-indications Plusieurs traitements naturels peuvent apaiser les symptômes...