Argile : comment faire pour se soigner avec ?

L'argile est un minéral multifonction. Sur la santé elle stimule les défenses immunitaires de l'organisme et régénère les cellules. Elle aide à la sécrétion du collagène, lutte contre les inflammations ou encore aide à cicatriser des plaies. Par voie orale, en masque, en bain ou en cataplasme : voici comment se soigner avec l'argile.

Argile : comment faire pour se soigner avec ?
© Svetlana Zhukova-123RF

Qu'est-ce que l'argile ?

L'argile est une roche sédimentaire aux nombreuses vertus pour notre santé. Composée principalement de silice et d'autres minéraux et oligo-éléments tels que le magnésium, le calcium, l'aluminium, le fer, le phosphore, le sodium, le potassium, également du cuivre, du zinc, du cobalt, du manganèse, du sélénium, "elle représente une variété de roches argileuses que l'on retrouve un peu partout en France. La variation de couleur de l'argile est principalement due aux taux de fer présent dans le sol" précise Amélie Mounier, naturopathe à Vincennes.

Que soigne-t-on avec l'argile ?

Troubles gastro-intestinaux

"L'argile a une action préventive ou curative, pour apaiser et soutenir le système digestif. Elle lutte contre l'acidité gastrique, les douleurs et inflammations de la sphère gastro-intestinale, les ballonnements, les flatulences, la diarrhée infectieuse ou virale… Elle agit comme un pansement, absorbe et apaise les muqueuses irritées en calmant la douleur, en réduisant l'inflammation et en régulant le transit. Elle capte et emmène sur son passage toutes les bactéries et impuretés et apporte en parallèle un équilibre au niveau de la flore intestinale", énonce la naturopathe.

Problèmes de peau

"L'argile verte est toute indiquée sur les problèmes d'acné pour son action séborégulatrice, purifiante et cicatrisante mais aussi sur les coups de soleil, les petites brûlures." L'argile blanche, plus douce est recommandée par la naturopathe "pour atténuer les irritations cutanées avec un effet cicatrisant et anti-inflammatoire. Elle agit également sur l'eczéma, les escarres, les petites blessures, les croutes de lait du nourrisson (à saupoudrer directement dessus), les érythèmes fessiers chez les bébés (elle remplace le talc), les irritations liées à un frottement". Quand la peau est fragile, on peut utiliser un pain d'argile blanche pour se laver.

Nettoyage de l'organisme

"Une cure d'argile est une bonne manière de revitaliser, reminéraliser et nettoyer l'organisme", explique la naturopathe.  En complément, elle préconise de travailler en amont sur le soutien et la régénération du foie avec des plantes avant de faire une cure d'argile.

Blessures : plaies, furoncles, panaris, bobos..

"L'argile va absorber les impuretés et ainsi permettre à l'infection de se résorber et au processus de cicatrisation de démarrer. La régénération de l'épiderme est ensuite favorisée par les minéraux et oligoéléments qu'elle contient", indique la naturopathe.

Traumatismes : entorse, tendinite...

"L'argile s'utilise sur les entorses, les tendinites, les lumbagos, les hématomes, les œdèmes, les foulures, les contusions...en cataplasme pour réduire l'inflammation, décongestionner, abaisser la douleur."

Comment l'utiliser

L'argile existe sous plusieurs formes : concassée, en granulées, en poudre, ultra ventilée ou prête à l'emploi. Voici les recommandations d'usages de la naturopathe :

Voie orale : utiliser de l'argile en poudre et ultra ventilée.

Mettre l'équivalent d'1 à 2 cuillères à café dans un verre d'eau de source ou filtrée (utiliser une cuillère en bois ou plastique pour ne pas altérer les propriétés de l'argile). Ne pas remuer. Laisser reposer une nuit et boire le matin à jeun soit l'eau ou le tout selon la cure choisie : Ponctuellement sur quelques jours : le tout. Ou en cure de 7 jours ou plus : 3-4 premiers jours juste l'eau puis le tout si aucun problème de constipation ne se manifeste. Veiller à ne pas l'utiliser en cas de constipation chronique sévère. Et la prise d'argile doit être espacée d'au moins 2h-3h de la prise d'un médicament, pilule ou compléments alimentaires. "Si pendant la cure, votre transit est altéré (phase de constipation) reprendre uniquement l'eau" conseille notre interlocutrice.

En masque sur la peau

Utiliser de l'argile concassée ou prête à l'emploi. Elle aide à la sécrétion de collagène type I. Choisir celle qui est la plus appropriée pour son type de peau et cheveux, soit déjà prête en tube ou préparer une pâte avec un peu d'argile concassée additionnée d'eau. La pâte d'argile s'applique sur le visage et le cou humide, 1 fois par semaine en couche épaisse. Laisser poser entre 10 et 15 min. Ne jamais laisser l'argile sécher, et ne pas hésiter à pulvériser un peau d'eau le temps de la pause. Rincer. Il est possible d'ajouter à la préparation 1 goutte d'huile essentielle, d'hydrolat et d'huile végétale selon l'effet recherché.

En complément pour les peaux à tendance acnéiques, grasses ou mixtes : mettre 1 goutte d'huile essentielle de Tea Tree pour son effet anti-infectieux et antiseptique ".

En cataplasme

Réaliser une pâte avec de l'argile verte concassée additionnée d'eau pour obtenir une texture souple et épaisse qui ne doit pas couler. La recette : mettre dans un récipient de l'argile concassée, recouvrir d'eau de source ou filtrée, ne pas remuer et laisser reposer 1h avant utilisation. Laisser poser 2 à 3 heures ou toute une nuit (pour traiter plus en profondeur) sur la zone traumatisée. En cas de plaies ouvertes, furoncles, abcès : limiter l'application à 1 heure / 1h30. Retirer si l'argile devient froide, très chaude, en cas de gène.

En bain

"Vous pouvez saupoudrer un peu d'argile blanche en poudre dans votre bain pour adoucir l'épiderme. Les bains d'argile sont communs en thalassothérapie."

A quelle fréquence ?

  • En soin cutané : 1 fois par semaine, conseille la naturopathe.
  • En interne : "Le temps d'une cure de 7 à 21 jours ou ponctuellement lors d'une problématique avérée (ex : reflux gastriques, diarrhée…) : 1 prise par jour idéalement le matin à jeun."
  • En cataplasme : "Dans le cas d'une inflammation chronique ou passagère quelle soit externe ou interne, 1 à 3 fois par jour le temps d'obtenir une amélioration", préconise la naturopathe.

Laquelle choisir ?

"L'argile verte reste la plus efficace pour les soins "santé" en interne ou externe. En ce qui concerne les soins "beauté" il faut se référer à son type de peau et de cheveux pour choisir celle qui vous correspond", précise la naturopathe.

Les principales utilisées :

  • l'argile verte est recommandée pour les peaux mixtes à grasses, à tendance acnéique et les cheveux gras. Elle est purifiante, cicatrisante et régule l'excès de sébum.
  • l'argile blanche est plus douce et plus indiquée pour les peaux sèches et fragiles et sur les cheveux sec. Elle apaise les irritations et élimine des toxines.
  • l'argile rose est indiquée pour les peaux sensibles et réactives, les cheveux secs. Elle nettoie en douceur, adoucit, et donne de l'éclat à la peau.
  • l'argile rouge s'adresse aux peaux normales à sèches et sensibles. Riche en oxyde de fer, elle est rééquilibrante et stimulante.
  • l'argile jaune s'intéresse aux peaux normales à grasses et aux cheveux normaux et fragilisés. Elle est tonifiante et absorbe les impuretés.

Pour garantir un produit de qualité et éviter toute présence de résidus toxiques, la naturopathe recommande de choisir une argile française et bio, en magasin bio, pharmacie et para-pharmacie (type Argiletz +++).

Précautions d'emploi

" La prise d'argile par voie orale doit se faire à l'écart de la prise des médicaments (pilule y compris) et des compléments alimentaires. L'argile absorbe tout sur son passage et neutralise les principes actifs de ce que l'on ingère en même temps, c'est la raison pour laquelle il est impératif d'espacer les prises de 2-3 heures minimum ", prévient la naturopathe.

  • Utilisation à usage unique.
  • Pas de contact avec le métal (dépolarise l'argile).
  • Pas d'eau du robinet.
  • Ne jamais chauffer l'argile directement sur le feu ou au micro-onde, préférer le bain marie.
  • Boire beaucoup d'eau pendant la cure pour une meilleure élimination.

Contre-indications

  • Pas de prise d'argile avec de l'huile de paraffine.
  • Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes.
  • En cas de constipation chronique sévère et risque d'occlusions intestinales.
  • En cas d'hypertension sévère.
  • Enfants : pas avant 3 ans en usage interne.

Merci à Amélie Mounier, naturopathe certifiée FENA, à Vincennes.

Argile : comment faire pour se soigner avec ?
Argile : comment faire pour se soigner avec ?

Sommaire Définition Que soigner avec ? • Troubles digestifs • Problèmes de peau • Nettoyage de l'organisme • Plaie, furoncles • Entorse, tendinite Comment l'utiliser • Voie orale • Masque • Cataplasme ...